Cirque

Cirques

The Circus Orchestra

Les Objets Volants, une excellente troupe de jongleurs, s’associent aux parfaits instrumentistes de la Geneva Camerata dirigée par David Greilsammer. Virevoltent devant vos yeux des balles, des massues ou des cerceaux, et dans vos oreilles des notes de musique provenant d’œuvres de Bach, Purcell, Monteverdi, Vivaldi, Haendel, Lully.

13 janvier 2019
Théâtre des Champs-Élysées. 15, avenue Montaigne, 8e.
Tél. 01 49 52 50 50.
À 11 h et 15 h.
15 et 30 €.
www.theatrechampselysees.fr

Ex Anima

Avec Ex Anima, Bartabas rend un ultime hommage au cheval. Dix pur-sang évoluent sur la piste de manière libre, crinière au vent, sans selle ni harnais. Les écuyers se tiennent eux en retrait, debout dans la pénombre, comme pour mieux les servir. Ses tableaux équestres – au rythme de percussions envoûtantes, de flûtes asiatiques et celtes – d’une implacable beauté viennent couronner trente ans de travail. Le sacre de l’animal entre rêve et réalité avec ce clin d’œil final comme une forme liberté retrouvée.

Jusqu’au 31 décembre 2018
Théâtre Zingaro. “Ex Anima”. 176, avenue Jean-Jaurès, Aubervilliers, 93.
Tél. 0 892 681 891.
De 21 à 65 €.
www.bartabas.fr

spectacles-cirque-zingaro-chevaux-paris-pelouse-reuilly-12e-2018
Juracirque

La dernière création du Cirque Bormann, Juracirque, est une invitation au voyage. Avec ses 14 tableaux, il fait la part belle aux jongleuses, équilibristes, clowns mais également aux chevaux et dromadaires, les nouveaux partenaires du cirque. Sous le chapiteau baroque, on assiste, les yeux écarquillés à l’enchainement des numéros, magnifiés par l’arrivée, plus vrai que nature des dinosaures. Ce nouveau spectacle ose la nouveauté entre l’héritage familial et le futur.

Jusqu’à l’année prochaine
Cirque Bormann Moreno. 5 rue Lucien Bossoutrot – 75015
Les mercredis, samedis et dimanches à 15h
Mardi au dimanche pendant les vacances à 15h
Dimanche matin tarif unique à 11h
À partir de 15 €
http://www.cirquebormann.fr/

cirque-bormann-moreno-juracirque-dinosaure-paris-15e
Totem

L’histoire de l’Homme, depuis l’émergence de ses plus anciens ancêtres qui barbotaient dans l’eau ! C’est ce que raconte le spectacle Totem, lequel s’inspire entre autres de mythes puisés dans diverses cultures. Il le fait à travers des tableaux démontrant le très haut niveau du Cirque du Soleil, qu’il s’agisse de ses artistes (acrobates, trapézistes, jongleurs, contorsionnistes, clowns…) ou de ses techniciens. Costumes, décors agrémentés de projections d’images… Tout concourt à la réussite de ce show qui a été écrit et mis en scène par Robert Lepage.

Jusqu’au 31 décembre 2018
Cirque du Soleil. “Totem”. Grand chapiteau.
Plaine de Jeux de Bagatelle. Bois de Boulogne, 16e.
À partir de 50 €.
www.cirquedusoleil.com/totem

Reuilly ouvre ses pelouses aux cirques

Entre le bois de Vincennes et le lac Daumesnil, le vaste espace verdoyant de Reuilly accueille de Noël à février quatre grands cirques internationaux. Tous en piste !

Le cirque Arlette Gruss (ci-dessous à droite) donne un show à mi-chemin entre cirque à l’ancienne, avec chevaux, tigres, lions et éléphants, et contemporain avec d’étonnants numéros, comme cet homme-fusée propulsé dans les airs, cette Roue infernale à donner le tournis et ce Motors show aux bolides insolites (motos trial, quads, drones) qui fait monter l’adrénaline du public. Quant au cirque Pinder, sous la pression des militants animalistes, il fait peau neuve et a supprimé de son spectacle lions blancs, lamas, zèbres et autres animaux de la faune sauvage. Le directeur Gilbert Edelstein a déniché acrobates aériens, voltigeurs équestres, équilibristes, contorsionnistes et trapézistes du meilleur cru pour offrir un spectacle circassien qui gagne en modernité. Le Cirque Phénix (ci-dessus), sous le plus grand et le plus beau chapiteau du monde conçu en 2000 (selon les propres termes de son directeur) accueille cette saison les étoiles du cirque de Pékin. Le thème du show l’histoire de Sun Wu Kong, le Roi des Singes. Facétieux et indiscipliné, il est condamné à rester enfermé cinq cents ans sous la Montagne des Cinq Doigts. Délivré par le moine Tang, il lui jure fidélité et l’accompagne dans son voyage pour aller en Inde rechercher des textes sacrés. Un périple mouvementé qui se traduit dans cette création chaleureuse et colorée où cinquante artistes multiplient prouesses et trouvailles techniques à travers de surprenants numéros d’acrobaties aériennes, lassos, cerceaux, parapluies. Alain Pacherie, le fondateur du Cirque Phénix, après la venue du cirque de Pékin organise du 31 janvier au 3 février le Festival mondial du Cirque de Demain (ci-dessous à gauche) qui attire avant tout les professionnels des arts circassiens venus dénicher la perle rare pour les années à venir. Comme chaque année depuis 1977, des dizaines d’acrobates, d’équilibristes, de clowns, de jongleurs et de trapézistes, venus du monde entier vont s’affronter.

Pelouse de Reuilly – Porte Dorée, 12e.

Jusqu’au 16 décembre 2018. Cirque Arlette Gruss. “Osez le Cirque”. De 24,50 € à 39,50 €. www.cirque-gruss.com

Jusqu’au 3 février 2019. Cirque Pinder « Les Nouvelles Étoiles du Cirque”. De 15 à 50 €. www.cirquepinder.com

Jusqu’au 20 janvier. Cirque Phénix. “Le Roi des Singes par les étoiles du Cirque de Pékin”. De 25,30 € à 36,30 €. ww.cirquephenix.com

31 janvier au 3 février. Festival Mondial du Cirque de Demain. De 25 € à 73 €. www.cirquephenix.com 

Par Jean-Christophe Mary. Photos : Piet-Hein Out 2016 / Cirque phénix / Friedrich Klawiter - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale