Evénement

Art Paris Art Fair fête ses 20 printemps au Grand Palais

Cette foire généraliste ouverte à toutes les formes d'expression y compris la vidéo et le design est devenu le rendez-vous incontournable du printemps dans la capitale. Art Paris Art Fair fête en 2018 ses 20 ans avec trente-cinq solo shows exceptionnels dont vingt consacrés à des artistes français et un pays invité d’honneur, la Suisse dans toute son excellence. Par Anne Kerner

Dans le bureau de Guillaume Piens, directeur artistique d’Art Paris Art Fair, l’atmosphère est à la gaieté et l’équipe semble savourer un travail bien fait. Cloué au mur et posé sur les tables, leur premier instrument de travail : le plan du Grand Palais et sa nef. « Aucune édition d’Art Paris ne ressemble à une autre, confie Guillaume Piens. Cette année, sur les 144 galeries, 48 % sont nouvelles et viennent de vingt-trois pays dont beaucoup de l’Est, de Russie, du Moyen Orient avec l’avant-garde saoudienne, par exemple. » Les très pointues galeries Odile Ouizeman, Lœvenbruck, Backslash, Loo & Lou et Eric Dupont apportent aussi leur univers ultra-contemporain et qualitatif.

Pour célébrer ses 20 ans – à un moment où, à tous les niveaux, la France reprend fière allure, et en écho à sa vocation d’origine en 1999, le soutien de la scène française – Art Paris Art Fair propose d’associer le regard subjectif et critique d’un commissaire d’exposition, François Piron, à la sélection de vingt projets spécifiques dédiés à des artistes de l’Hexagone. Le visiteur découvre ainsi le must de la création française de 1960 à nos jours, qui, hier comme aujourd’hui, évolue en toute indépendance, voire en marge de l’histoire dominante. Ainsi, un parcours dynamique dévoile des solos shows exceptionnels comme ceux de Genevieve Asse, Pierrette Bloch, Tania Mouraud, Yves Trémorin, Leonardo Cremonini. Un hommage historique à Paul Klee de Vera Molnar, une mise en avant de Jean-Pierre Raynaud comme on ne l’a jamais vu chez Caroline Smulders ou encore une approche inédite de Le Corbusier chez Eric Mouchet & Zlotowski complètent les attraits de cette foire.

P

Art Paris Art Fair Grand Palais

Entrée avenue Winston Churchill, 75008, Paris www.artparis.com
Voir l’itinéraire

Art Paris Art Fair continue à asseoir sa réputation par l’exploration de scènes étrangères. Après l’Asie et l’Afrique, Guillaume Piens s’est penché sur une richesse artistique située juste à notre porte. Il présente, cette année, un tour de la Suisse et de ses cantons, avec des propositions qui boostent le salon vers l’excellence. Karine Tissot, jeune historienne de l’art et commissaire d’exposition, passée dans les grandes institutions suisses que sont le musée d’Art et d’histoire de Genève puis celui d’Art moderne et contemporain de Genève (Mamco), est chargée de promouvoir la richesse et la diversité helvète.

Parmi ses événements, le premier est consacré à une génération d’artistes numériques innovante. Les œuvres de Camille Scherrer, Alan Bogana et Yves Netzhammer – symboles des trois Suisses romane, italienne, alémanique – seront projetées tous les soirs de 19 h à 20 h sur le magnifique monument du Grand Palais. Ensuite, Karine Tissot croise l’art et l’histoire politique de son pays. En effet l’arrivée de la vidéo en Suisse dans les années 1970 coïncide avec une date charnière pour le pays, 1971. Le moment où les femmes Suisses découvrent la liberté par le suffrage féminin introduit au niveau fédéral et où elle s’approprie ce nouveau médium, la vidéo, avec l’arrivée sur le marché de caméras portatives qu’elles s’empressent d’utiliser. La commissaire convie dans la Project Room le fleuron des vidéastes suisses de générations différentes dont Emmanuelle Antille, Ursula Biemann, Marie-José Burki, Claudia Comte, Sonja Feldmeier, Mireille Gros, Susanne Hofer, Anne Rochat, Laura Solari, Katja Schenker, Annelies Strba, Marion Tampon-Lajarriette, pour n’en citer qu’une infime partie.

Quand au secteur Promesses, qui invite douze jeunes galeries, dont trois italiennes cette année, le voilà désormais couronné par Le Prix de l’art vivant récompensant la création émergente. Un superbe parcours VIP mis en place pour les collectionneurs et les professionnels de l’art, quatre-vingts visites “décryptage” organisées pour le grand public comptent parmi les initiatives d’Art Paris Art Fair. Un événement qui attire plus de 55 000 visiteurs et a su s’imposer comme le rendez-vous incontournable du printemps parisien. Plus encore, ses accents modernes laissent désormais place au meilleur de l’art d’aujourd’hui.

Art Paris Art Fair 5 au 8 avril. Nef du Grand Palais.
Entrée avenue Winston Churchill, 8e.
De 11 h 30 à 20 h, vendredi 21 h, dimanche 19 h. 25 €. 

peinture art paris art fair au Grand Palais

Nef du Grand Palais 2018 art paris art fair

Par Anne Kerner. Crédit Photos : Art Paris Art Fair 2018. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale