Evénement

Art Paris Art Fair Féminin et international

Au Grand Palais, le rendez-vous artistique Art Paris Art Fair prend place parmi les plus grandes foires européennes et attire toujours plus de galeristes. Avec cette année, un focus sur les femmes et un parcours qui met en avant les artistes d’Amérique latine.

Sous la coupole majestueuse du Grand Palais, la foire Art Paris Art Fair propose une sélection toujours plus qualitative, thématique et ouverte à tous les médiums artistiques. Pour sa 21e édition, elle réunit un large choix de galeries d’art moderne et contemporain dont 44 % sont présentes pour la première fois. L’aura de cette foire grandit avec pas moins de vingt pays et de nouveaux venus comme l’Argentine, le Cameroun, la Bulgarie, le Mexique et le Pérou. Sa réputation de manifestation pointue et haut de gamme se concrétise avec l’engouement de galeries internationales qui tiennent à y participer comme Filomena Soares, Art:Concept ou La Patinoire Royale-Galerie Valérie Bach. « La présence de 150 galeries à Art Paris la classe parmi les foires de taille moyenne en Europe telles qu’Art Brussels, Artissima à Turin, ou Arco à Madrid, que les collectionneurs, dont je fais partie, apprécient, explique Catherine Petigas. Ces foires permettent des découvertes inattendues et une visite plus nonchalante… Art Paris Art Fair se distingue aussi par son côté “art de vivre”. Elle offre aux visiteurs une expérience culturelle unique dans le cadre grandiose du Grand Palais. »

Avec des installations in situ, dont celle monumentale sur le parvis de l’artiste Betsabeé Romero, un project room consacré aux arts vidéo, des conférences, Art Paris Art Fair s’ancre totalement dans le paysage de l’art contemporain actuel. L’exigent et pointu galeriste Thomas Bernard, installé dans le Marais, estime d’ailleurs « que la force d’Art Paris (en plus de son équipe) est la date, le lieu et son visitorat européen. L’année dernière, une grande partie de nos nouveaux contacts nous ont ensuite rendu visite dans notre galerie du 3e arrondissement. L’originalité d’Art Paris est simple à mon sens : si la géographie esthétique est large, chaque galerie même celles jouissant d’une renommée d’envergure internationale, dispose d’un stand à taille humaine. » C’est l’un des atouts de cette foire, conserver un caractère convivial et accessible tout en mettant désormais très haut la barre qualitative des exposants présents.

P

Art Paris Art Fair Grand Palais

Avenue Winston Churchill, 75008, Paris www.artparis.com
Voir l’itinéraire

Depuis l’arrivée en 2012 de Guillaume Piens à la direction artistique d’Art Paris Art Fair, la foire explore à chaque édition un nouveau territoire artistique et une thématique que l’on trouve dans un parcours au sein des galeries. Cette 21e édition se place ainsi sous le signe des femmes avec la participation de la Fondation Aware (Archives of Women Artists, Research and Exhibitions), cofondée en 2014 par Camille Morineau, historienne de l’art spécialiste des artistes femmes et directrice des expositions et collections à la Monnaie de Paris. « Le simple fait d’accepter l’invitation d’Art Paris Art Fair a provoqué un effet de levier auprès des galeries qui ont joué le jeu, se réjouit Camille Morineau. Il y a eu une progression de presque 50 % du nombre d’artistes femmes exposées par rapport à l’édition 2018, avec un nombre important de présentations de leur travail dans le cadre de solo shows. Notre parcours se déploie à la fois de manière chronologique et thématique, en ne négligeant aucun médium. » Une première section est consacrée à l’abstraction, qui a priori n’est pas encore identifiée comme un mode de création très féminisé alors que de très nombreuses femmes ont participé à l’invention et au développement de ce langage. On pense à Judit Reigl ou Aurélie Nemours et à d’autres moins connues comme Vera Pagava ou Bernadette Bour. Une deuxième partie illustre l’avant-garde féministe à partir des années 1970 où la radicalité des pratiques s’est conjuguée avec les combats féministes. La troisième section évoque les approches plasticiennes de la photographie à la fin des années 1980 où se sont illustrées de nombreuses femmes. Enfin, une plus jeune génération a été rassemblée autour de problématiques liées au théâtre et au décor dans le médium de la peinture et de l’installation.

L’autre focus d’Art Paris Art Fair “Étoiles du Sud : une exploration de l’art de l’Amérique latine”, confié à Valentina Locatelli, commissaire d’expositions indépendante basée en Suisse, présente un ensemble de 60 artistes, argentins, brésiliens, chiliens, colombiens, cubains, mexicains, péruviens et vénézuéliens. Quant à la collectionneuse et historienne de l’art, spécialisée en art moderne et contemporain d’Amérique latine, Catherine Petitgas, elle dévoile ici une partie de sa collection et explique : « Pour créer un dialogue avec la sélection de la foire, j’ai choisi de me concentrer justement sur les femmes artistes d’Amérique. Avec “Amazones”, une référence de façon un peu légère aux femmes artistes d’Amazonie (Brésil, Colombie, Équateur, Pérou, Venezuela), la trentaine d’œuvres réalisées par une vingtaine d’artistes traitent à la fois de la représentation d’une certaine identité tropicale et de la condition de minorités ethniques dans ces régions à l’écologie fragile… » En 2019, Art Paris Art Fair est plus que jamais une foire moderne, contemporaine, axée sur le futur.

4 au 7 avril
11 h 30 à 19 h, 20 h, 21 h selon les jours 
27 €

Par Anne Kerner. Photos : Marc Domage 2018 / Sylvain Leurent (Galerie Dutko) / Galerie Nathalie Obadia - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale