Evénement

Nouvel album de Slash « Living The Dream »

Le guitariste des Guns’N’Roses sort un album qui fleure bon l’Aerosmith des années 80.

Le métis au visage caché par ses cheveux bouclés et son haut-de-forme légendaire est connu pour ses parties de guitares époustouflantes au sein des mythiques Guns’N’Roses. Après plusieurs projets solo dont Velvet Revolver ou le Slash’s Snakepit, le guitar-hero présente ces jours ci son troisième album enregistré avec Miles Kennedy and the conspirators. Le succès des Guns’N’Roses tient pour beaucoup à ce mélange incandescent de hard rock et de blues grunge graisseux sublimé ce jeu de guitare au son très particulier, identifiable entre mille. Impérial derrière sa Gibson Les Paul, le charismatique Slash apparaît ici en très grande forme. A ses côtés, un chanteur sublime les parties vocales. Myles Kennedy (ex-Alter Bridge) possède ce timbre puissant et lyrique, proche de Jeff Buckley et Chris Cornell avec cette particularité de monter haut, très haut dans les aiguës. Cette voix vous attrape les tripes, et ne vous lâche plus. Aux côtés de Slash et de Miles Kennedy on trouve un trio de choc. Franck Sidoris (guitare), Todd Kerns (basse) et Bret Fitz  (batterie) délivrent un rock puissant, telle une grosse cylindrée lancée à tombeau ouvert sur l’autoroute du rock. Ce « Living the Dream » offre 12 morceaux serrés qui se fondent en un album compact rempli de riffs de guitares heavy blues et d’amplis saturés comme en faisait Aerosmith dans les années 80. Les titres s’enchaînent les uns aux autres, puissants, électriques, à commencer par ce riff surprenant « The Call of the Wild » en introduction. Si on ne trouve pas ici de tube potentiel, on retiendra de bonnes surprises parmi lesquelles «  Sugar Cane », « Mind your Manners » titres très efficaces tel « Boulevard of Broken Hearts où de belles ballades comme » The One You Loved ». Un album compact et précis élaboré par un groupe soudé et 100 % rock n roll. A noter que Slash, Myles Kennedy & the Conspirators seront en concert au Zénith le 22 février 2019.

Par Jean-Christophe Mary - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale