Evénement

Paris a la fièvre du design

Chaque année, la capitale devient le laboratoire à ciel ouvert d’un design international. Designers confirmés, jeunes talents et étudiants sont attendus aux quatre coins de Paris pour faire monter la sève créative avec la Paris Design Week jusqu'au 15 septembre.

La maturité et la jeunesse, l’expérience et l’effervescence… C’est sur ces deux piliers que repose la Paris Design Week, célébration de la création, et réplique grand public du salon professionnel Maison & Objet. Cent mille visiteurs sont attendus pour cette huitième édition, qui quadrille la capitale de dizaines de manifestations, orchestrées par les designers et les éditeurs dans les showrooms, boutiques, galeries, ateliers, écoles (etc.), réparties sur quatre parcours : Saint-Germain-des-Prés, Les Halles-Marais-Bastille, Opéra-Concorde-Étoile et Barbès-Stalingrad. Tous ont travaillé autour des thématiques fondamentales que sont la matière dans tous ses états (naturelle, synthétique, composite, technologique), la couleur et la lumière.

Un lieu expérimental symbolise particulièrement le courant transgénérationnel qui traverse cette Paris Design Week : Ground Countrol. Ce lieu alternatif de débats et d’expositions installé temporairement dans un ancien centre de tri de la SNCF, accueille notamment (du 5 au 9 septembre) Le Off, une exposition des travaux de 40 jeunes designers prometteurs. Des œuvres, réalisées sur le thème imposé du Concours Rado Star Prize, “Le Design inspiré par la nature”, qui intègrent donc les notions de durabilité, de recyclage, de transmission aux générations futures. Parmi les dix finalistes sélectionnés, le jury professionnel a porté son choix sur le luminaire de Jean-Baptiste Durand. En septembre, les visiteurs voteront quant à eux pour le Prix du Public. Ground Countrol est aussi le théâtre des Talks, animés par les tenants du design d’aujourd’hui. Patrick Jouin, Matali Crasset (marraine de l’édition), Mathieu Lehanneur, Pauline Delcour… Ils seront nombreux à débattre ensemble des problématiques liées à l’urbanisme actuel, aux façons dont l’objet et l’architecture sont sources de beauté et de bien-être dans la ville.

paris-design-week-2018-GALERIE-CHASTEL-MARECHAL

Le Japon fait l’objet d’un parcours particulier, à travers Japonismes 2018. Motoko Ishii et Akari-Lisa Ishii, mère et fille, mettent en lumière la Tour Eiffel aux couleurs du soleil levant. En rouge et blanc, la Dame de fer semble prendre part à une représentation de théâtre Nô, dont elle serait la vedette. Et c’est avec la Japan Foundation que TeamLab produit une installation flamboyante à La Villette, une expérience lumineuse immersive dans laquelle le visiteur interagit sur les tableaux mouvants qui évoluent au rythme de ses déambulations.

Enfin, le jardin de l’Hôtel d’Heilderbach, dépendance du musée Guimet, met en scène le carnet de voyage de José Levy, créateur de mode reconverti dans le design, en mêlant ses créations stars, ainsi que ses photos réalisées lorsqu’il était en résidence à Kyoto. L’ensemble démontre le lien intime tissé depuis toujours entre le designer et le Japon. Son propre grand-père était en effet un fournisseur officiel de kimonos et de tatamis.

Redécouvrir les maîtres du design

Le design Iconique est à l’honneur ces quelques jours, et particulièrement le brésilien, présenté à la Galerie Chastel-Maréchal (jusqu’au 31 octobre). Trois ans ont été nécessaires à Aline Chastel pour réunir cette collection exceptionnelle de 25 pièces originales réalisées par sept designers d’anthologie qui ont hissé haut le pavillon de la création brésilienne entre 1950 et 1980. Chez Steiner aussi, on a choisi de ressusciter une histoire exceptionnelle. Emblématique de l’âge d’or des arts décoratifs, la maison réunit dans son catalogue les géants d’hier et d’aujourd’hui, de Joseph-André Motte à Ora Ïto, et réanime ce récit en présentant des créations originales cultes, comme les fauteuils Zen de Kwok Hoï Chan et SF 103 de Michel Mortier.

Chez RBC-Paris enfin, magnifique écrin réalisé par Jean Nouvel, on rend hommage à Angelo Mangiarotti, architecte, sculpteur, designer… Il est un des pères du design sculptural, amoureux du minéral qu’il travaillait dans la masse pour en faire jaillir un mobilier hiératique et pourtant si moderne.

Paris Design Week
Du 7 au au 15 septembre, de nombreuses expos se prolongeant au-delà.
Programme complet sur www.parisdesignweek.fr

paris-design-week-2018-pdw-ELITIs-MATIERE-AU-COEUR-DU-DESIGN
Par Florence Halimi. Photos : - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale