Evénement

Les temps forts de Paris Photo Les Lauréats et les prix dédiés à la photographie

Des milliers de photographies, des centaines d'expositions, des dizaines de prix… Paris Capitale vous aide à faire une mise au point et à zoomer sur une série de grands moments, pour bien cadrer votre visite à Paris Photo.

Toujours le soleil par Dune Varela
BMW Art & Culture

 

Exposée aux dernières Rencontres d’Arles, Dune Varela, lauréate de la Résidence BMW 2016, s’amuse sur les temporalités. Elle se penche avec délicatesse sur « les fragments, les images vieillies retrouv́ées dans des tiroirs, les fresques abîmées du muśée arché́ologique de Naples, les statues sans tê̂te, Pompéi… les reliques d’un monde qui s’est effondré. » Puis elle les imprime sur des matériaux aussi divers que le plâtre, le verre ou la céramique. L’artiste invente une œuvre vulnérable et sensible où le regard s’interroge aussi bien sur l’image que son altérité, la violence et la destruction que la disparition et sa révélation. Nul doute, Dune Varela capte l’immortalité des choses.

 

 

P

Paris Photo Grand Palais

Avenue Winston Churchill, 8ème www.parisphoto.com
Voir l’itinéraire

Terje Abusdal et Sergey Melnitchenko
Lauréats du prix Leica Oskar Barnack 2017

Pour la deuxième fois, Paris Photo présente les lauréats du prix Leica Oskar Barnack. Initié en 1979 lors du centenaire de la naissance d’Oskar Barnack, le prix rend hommage à l’inventeur du format d’appareil photo 24 x 36 Leica. Cette année, les deux photographes primés sont Terje Abusdal et Sergey Melnitchenko. Le premier présente une série onirique réalisée sur une minorité ethnique venue s’installer au XVIIe siècle en Norvège. Le second expose un travail sur des portraits de femmes, blessées et désenchantées dans un club chinois de Hong Kong.

 

Carte blanche à Martin Schoeller
Groupe Pernod Ricard

Pour sa 42e Carte blanche, le groupe Pernod Ricard a choisi le célèbre portraitiste allemand vivant à New York, Martin Schoeller. Son style ? Le traitement similaire de tous les sujets photographiés qu’ils soient célèbres ou anonymes. Son travail reconnaissable entre tous est régulièrement publié dans The New Yorker, Outside Magazine, Rolling Stone, Vogue… Pour Paris Photo, Martin Schoeller adapte sa série Close Up à une commande privée avec dix-huit collaborateurs de Pernod Ricard venus du monde entier. À travers une même lumière et un même cadrage qu’il travaille à la chambre photographique, le photographe dévoile la personnalité de chaque modèle en insistant sur la puissance de son regard (ci-contre).

 

Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award

Depuis cinq ans, le concours Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award a pour but de mobiliser et sensibiliser le grand public en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Le concours met un point d’honneur à rester ouvert à tous les photographes, amateurs comme professionnels. Pour les 25 ans du Ruban Rose, Paris Photo accueille pour la première fois les finalistes du concours en mettant à leur disposition un espace et en organisant la remise des Prix du Jury et du Prix du Public Téva de l’édition 2017 au Grand Palais (ci-dessous).

 

Photoplay : Lucid Objects
JPMorgan Chase Art Collection

Partenaire de Paris Photo depuis sept ans, la banque privée JPMorgan, qui possède l’une des collections les plus anciennes et importantes du monde d’art corporatif, offre une nouvelle fois une sélection hyper qualitative. Pour 2017, le curator en chef de la Collection, Mark S. Roe, révèle parmi plus de trente mille œuvres, un choix pertinent et rare, en présentant celles qui remettent en question les traditions et repoussent les frontières de la photographie. Parmi les artistes, Gilbert et George, Annette Messager, Tony Oursler, Eileen Quinlan, Mariah Robertson, Donna Ruff, Paul Sharits ou Wolfgang Tillmans.

Elna-Nordstrom-paris-photo-2017

Musuk Nolte
Lauréat de la bourse Elliott Erwitt Havana Club 7 Fellowship

Le Elliott Erwitt Havana Club 7 Fellowship a permis au légendaire photographe de l’agence Magnum, Elliott Erwitt, de retourner à Cuba, 51 ans après son dernier voyage dans ce pays. L’objectif ? Constituer un héritage photographique de Cuba qui perdurera pendant des années. Le principe de la bourse ? 25 000 € et la sélection de sept images, dont la vente permettra de financer le voyage d’un nouveau photographe à Cuba, qui à son tour vendra des photos pour financer le voyage du prochain photographe. À Paris Photo, la Fondation montre les œuvres du lauréat 2017, le jeune artiste péruvien Musuk Nolte qui s’était déjà distingué il y a dix ans, à 22 ans, en remportant le prix Eugène Courret et en obtenant le soutien de la Fondation Magnum pour l’un de ses reportages.

 

Ruinart Giada Ripa
The Yokohama Project (1867-2017)

L’exposition croise le travail contemporain de la photographe Giada Ripa (présentée dernièrement à la Biennale de Paris) à une double approche d’archive et d’anthropologie. Cette descendante de la famille Ruinart, en rangeant le grenier de la propriété familiale, tombe sur un portfolio du célèbre photographe Felice Beato dont les clichés seront pendant 50 ans l’une des principales sources d’imagerie collective de la société asiatique et un manuscrit intitulé Voyage au Japon par Mathilde Ruinart de Brimont. De là, naît son désir de partir, 150 ans plus tard, sur les traces de son ancêtre, et prendre sur le vif sa propre vision émerveillée de l’Europe sur le Japon (ci-contre).

 

#OO Gallery
Huawei Photo Academy

La Huawei Photo Academy, lieu de confluence entre l’art photographique et le smartphone, présente pour la deuxième année consécutive une exposition qui révèle la créativité d’une communauté artistique grandissante et talentueuse de jeunes photographes dont Stéphane Lavoué, Marion Gambin ou Karès Le Roy.

Retrouvez le dossier sur Paris Photo ici.

Kanshin-Mochida-GiadaRipa-paris-photo-2017
Par Anne Kerner. Photos : Elliott Erwitt / Sergey Melnitchenko / Martin Shoeller / Maximilien Franco / Giada Ripa. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale