Exposition

Hermès à tire-d’aile Les Mondes de Leïla Menchari au Grand Palais

Hermès présente l’univers merveilleux originaire d’Orient de Leïla Menchari, décoratrice du sellier parisien et directrice du Comité couleurs de la soie.

1961 ? Date charnière de Leïla Menchari, jeune étudiante aux Beaux-Arts de Paris et déjà diplômée des Arts Plastiques de Tunis, sa ville natale. Date où elle entre dans l’univers de la maison Hermès. Assistante d’Annie Baumel qui l’engage, elle est nommée en 1978 à la tête des vitrines du 24, faubourg Saint-Honoré, et du Comité couleurs de la soie.

« Voilà pourquoi nous avons voulu cette exposition : grâce à Annie Beaumel et Leïla Menchari, faire des vitrines est devenu une forme d’expression artistique, désormais reconnue comme telle. L’audace, avec cette exposition, c’est de sortir les mises en scène de leur contexte, et de les mettre dans une galerie. », explique Pierre-Alexis Dumas. « Hermès représente la famille. Je me suis sentie adoptée… J’ai à la fois rencontré des gens, protestants, qui m’ont comprise, moi l’Orientale, et des rails qui m’ont canalisée : je me suis greffée je ne sais pas comment, j’ai acquis la rigueur, la discipline, et bénéficié d’une très grande largesse d’esprit, de beaucoup de générosité et d’un grand respect. Et puis, avec les ateliers, j’ai retrouvé l’amour de l’artisanat que j’avais en Tunisie. Hermès a été le plus beau piège de ma vie », poursuit la créatrice.

Passionnément gourmande, curieuse, baroque, fantaisiste, Leïla Menchari apparaît comme une sorte de fée merveilleuse qui ne cesse de livrer ses contes venus tout droit de sa tradition orale et méridionale. « Une vitrine, c’est une façon de raconter une histoire, et il y a des tas de façons de raconter. La grande vitrine, c’est un théâtre pour lequel il fallait que je trouve un décor à une histoire. Mais ce décor de théâtre là est beaucoup plus difficile : il n’y a pas de texte, pas de mouvement, pas de recul. Il faut être très complet : on est à la fois dessinateur, peintre, compositeur, metteur en scène… ». Icône, inspiratrice, muse de la maison Hermès, cette exposition dévoile l’univers d’une créatrice hors norme dont même son paradis de Hammamet inspira le parfum Jardin en Méditerranée.

Hermès à tire-d’aile. Les mondes de Leïla Menchari
Grand Palais, 8e. 10 h à 20 h, vendredi et samedi à 22 h.
Gratuit. Jusqu’au 3 décembre. 

P

Hermès à tire-d'aile Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower, 75008, Paris Tel : 01 44 13 17 17 www.grandpalais.fr
Voir l’itinéraire
Par La Rédaction. Photo : Guillaume de Laubier. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale