Expositions

Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois Les 90 ans de Jacques Villeglé

Pour célébre l’ouverture de son nouvel espace, la galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois fête l’anniversaire des 90 ans de l’artiste Jacques Villeglé avec "Opération Quimpéroise".

Ouverte en 1990, la galerie George-Philippe & Nathalie Vallois développe, parmi des galeries consacrées à l’art moderne ou primitifs, l’art contemporain dans le 6e arrondissement. Elle défend à la fois des artistes alors émergents et des stars du Nouveau Réalisme. Un choix pointu, qualitatif, fort, qu’elle ne cessera de poursuivre et réussir. « L’idée selon laquelle une galerie peut effectuer un travail comparable avec un jeune artiste et un artiste accompli a toujours été la base de notre démarche », expliquent les deux galeristes. Se succèdent dans leur espace les mises en avant d’artistes désormais consacrés comme Alain Bublex, Paul MacCarthy, Gilles Barbier, Henrique Oliveira, Pierre Seinturier qui alternent avec des expositions attendues des successions de Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle et plus récemment d’Alain Jacquet. Leur bel galerie sous verrière du 36 rue de Seine se complète aujourd’hui par un nouveau lieu au 33 de la même rue : 80 m2 aménagés par l’agence d’architecture Jakob + MacFarlane. Et pour fêter les 25 ans de la galerie et l’ouverture de ce nouvel endroit, il fallait une manifestation d’envergure : l’anniversaire des 90 ans de Jacques Villeglé avec une exposition intitulée “Opération Quimpéroise” ! Retour aux origines de l’artiste. Né à Quimper, Jacques Villeglé a fait ensuite ses études aux Beaux-Arts de Rennes où il rencontre son futur compère Raymond Hains. Pour la première fois, la galerie dévoile quasiment l’ensemble du corpus d’affiches lacérées par Villeglé pour qui le véritable artiste est le “macérateur anonyme”, la collecte pouvant être effectuée par n’importe qui. Le visiteur peut ainsi admirer toute une œuvre, une vie d’affiches arrachées, découpées, redécoupées, qu’il compose et recompose, superpose, cadre et maroufle sur toile. Son but ? Réaliser une œuvre populaire « reflet de la culture dominante ». Mais c’est aussi toute une recherche sur la couleur que montre tout particulièrement cette présentation exceptionnelle : « L’affiche, émanation de la propagande des pouvoirs politiques et financiers, c’est par les couleurs qui débordent des déchirures qu’elle devient fleur de la vie contemporaine, affirmation d’optimisme et de gaieté », conclut Jacque Villeglé.

P

Jacques Villeglé

33 Rue de Seine, 75006, Paris Tel : 01 46 34 61 07 www.galerie-vallois.com
Voir l’itinéraire
Par Anne Kerner. Photos : Courtesy Galerie & N Vallois - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale