Musée

Dalida, une garde robe de la ville à la scène

D’origine égytienne, Dalida fut l’incarnation, tout au long de sa vie, de l’élégance parisienne. Le musée Galliera donne à voir des merveilles, sa garde-robe de ville et de scène.

Née en 1933 au Caire, Dalida est devenue une star immensément populaire pour plusieurs générations. À la fois chanteuse et actrice, son physique irréprochable lui permit de porter à la ville comme à la scène, avec une élégance peu coutumière, les vêtements des plus grands couturiers. Car Iolanda, ancienne Miss Égypte à l’explosive plastique, se métamorphose en Dalida sur les conseils de Marcel Achard, avec sa célèbre chanson Bambino qui se vendra à plus d’un million d’exemplaires… où elle est habillée dans une robe courte bustier très hollywoodienne créée par Jean Dessès. Une tenue qui inaugure le parcours de l’exposition. Amoureuse folle de la mode, celle qui vendit plus de 120 millions de disques a tout porté, tout osé. Et la voilà qui endosse les robes New-Look des années 50 griffées Jacques Esterel, les robes chasubles du Balmain seventies, ou plus sobre et chic en Loris Azarro. Et c’est sur scène qu’elle flamboie. Car Dalida symbolise la Méditerranée, le soleil et la langueur. Son physique donne le vertige. Avec sa taille fine, ses hanches et sa poitrine moulée, ses épaules dégagées, son visage maquillé à la perfection, sans parler de sa chevelure de rêve, Dalida est demeurée dans tous les esprits comme cette sublime femme qui danse sur toutes les musiques possibles et imaginables, idole disco en costumes pailletés ou en robes à plumes. Et c’est dans le superbe écrin de la grande galerie sur fond de cimaise dorée, que toutes les robes show-biz de la star se déploient. Tout y est. Tenues exotiques sur du noir et de l’or. Puis, dans la galerie ouest, le visiteur découvre la Dalida intime et ses tenues de ville d’une élégance totalement parisienne avec des manteaux, des capes, des cuirs de Jean-Claude Jitrois qui disait qu’habiller Dalida « C’est comme habiller les stars pour le festival de Cannes ».

Du 27 avril au 6 août

P

Palais Galliera

10 Avenue Pierre 1er de Serbie, 75116, Paris Tel : 01 56 52 86 00 www.palaisgalliera-paris.fr
Voir l’itinéraire
Par Anne Kerner. Photos : Bridgeman Images / United Archives / Roba Archive / Max Schweigmann - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale