Musée

De Zurbarán à Rothko Collection Alicia Koplowitz

Un de mes souhaits les plus chers était de pouvoir consacrer une partie de ma vie à l’art, ce que j’ai pu réaliser, d’une certaine façon, à travers le Grupo Omega Capital (société d’investissement qu’elle a créée en 1998, NDRL) avec cette collection. Il m’a fallu un peu plus de trente ans pour la rassembler, j’y ai investi une partie de mon patrimoine, et ce, afin que cet ensemble soit conservé et qu’il puisse être mis à la disposition des autres. », explique la femme d’affaires espagnole Alicia Koplowitz. Elle présente au musée Jacquemart-André le travail de toute une vie qui montre une recherche constante de l’excellence avec la présence d’œuvres maîtresses des plus grands artistes qui ont marqué et fait l’histoire de l’art. Tous s’y côtoient, réalisant un passionnant et superbe dialogue entre les siècles. Et c’est dans une scénographie d’Hubert Le Gall que le parcours somptueux a lieu. La première salle réunit les peintres espagnols du Siècle d’or avec le si délicat Vierge à l’enfant avec saint Jean-Baptiste de Zurbáran. Dans la deuxième salle le visiteur découvre l’Italie avec Tiepolo, Canaletto ou Guardi et ses merveilleux capriccios. Ensuite, l’œil explore un ensemble époustouflant des chefs-d’œuvre de Van Gogh, Toulouse-Lautrec, Gauguin… ce tournant du siècle qui entre dans la modernité avec, par exemple, les extraordinaires La Liseuse de Toulouse-Lautrec et Femme à la robe bleue d’Egon Schiele. L’exposition se poursuit avec les explorations cubistes de Picasso et de Juan Gris, puis se succèdent les recherches coloristes de Modigliani, de Satël avec l’accent sur la superbe Femme au grand chapeau de van Dongen, incarnant la femme fatale par excellence. La collectionneuse aime aussi tout particulièrement l’art contemporain avec des œuvres d’artistes réputés des années 1960 à aujourd’hui. Comme celle, magistrale, toute de jaune, de blanc, de bleu et de gris de Mark Rothko, ou la superbe Fille au manteau de fourrure de Lucian Freud, Femme de Venise I d’Alberto Giacometti ou encore une immense toile bleue Kula Be Ba Kan de Miquel Barceló. La collection d’une femme d’exception.

De 10 h à 18 h et 20 h 30 le lundi
Jusqu’au 10 juillet

13,50 €

P

Musée Jacquemart-André

158 Boulevard Haussmann, 75008, Paris www.musee-jacquemart-andre.com
Voir l’itinéraire
Par Anne Kerner. Photos : Collection Alicia Koplowitz - Grupo Omega Capital / ADAGP, Paris, 2017 - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale