Musée

La Monnaie de Paris Prête à frapper les esprits

Ensemble architectural de grande valeur dans un quartier en “or”, la Monnaie de Paris s’enrichit de nouveaux espaces accessibles au public. Le 30 septembre elle a ouvert son musée réinventé et ses cours intérieures, une future promenade indispensable pour quiconque estime que Saint-Germain-des-Prés est un trésor !

Rebaptisée 11 Conti, la nouvelle Monnaie de Paris dévoile au cours d’un parcours inédit quelques-uns de ses secrets, ainsi qu’un patrimoine architectural jusqu’à présent pas ou peu accessible. Lancé en 2011, le chantier du projet MétaLmorphose atteint son objectif central : concrétiser « le lien indissoluble entre les métiers d’art, la culture et notre mission industrielle », rappelle Aurélien Rousseau, successeur de Christophe Beaux au poste de P.-d.g de la Monnaie de Paris.

En 2014, ont été ouvertes des salles dédiées à des expositions d’art contemporain, qui mettent en valeur des créateurs associés à la Monnaie, dans le bâtiment situé en bord de Seine, avec en bonus une librairie et un restaurant Guy Savoy. Restait à réaliser la réorganisation des ateliers et du musée. Ce dernier fait d’ailleurs preuve d’originalité. Une partie des 150 ouvriers et artisans d’art, qui œuvrent dans ce qui est la plus ancienne usine de Paris, fondée en 1864 et installée ici en 1775, travaille sous le regard des visiteurs. On y fabrique des monnaies de collection, des médailles, des décorations, des bijoux et des objets d’art. Les monnaies courantes en usage en France et dans d’autres pays sont pour leur part frappées, dans un autre site de cet Établissement public industriel et commercial qu’est la Monnaie de Paris, à Pessac près de Bordeaux.

P

Monnaie de Paris

11 Quai de Conti, 75006, Paris Tel : 01 40 46 57 57 www.monnaiedeparis.fr
Voir l’itinéraire

Comme un labyrinthe, le chemin du musée passe par des galeries où, à travers de grandes baies vitrées, on peut observer les activités menées dans les ateliers de fonderie, de patine et ciselure ou de frappe (notamment de pièces de 2 € commémoratives). Les “acteurs” jouent leur propre rôle, il n’y a aucune mise en scène et leurs précieux savoir-faire sont réels ! Pour leur part, des salles consacrées à des thèmes particuliers invitent à comprendre l’univers de la Monnaie d’hier et d’aujourd’hui. Les minerais utilisés, les principes chimiques, les usages de la monnaie, la numismatique, la fonte d’art… On apprend beaucoup de choses passionnantes et on admire aussi des pièces d’exception produites par la Monnaie de Paris, ainsi que des trésors, des vrais, trouvés sous l’eau, sous terre ou derrière un mur, comme dans les romans ! Des démonstrations de gravure sur un établi sont également proposées. Tout au long du parcours, des dispositifs interactifs, des écrans vidéo, des ambiances sonores et visuelles plongent le visiteur dans l’ambiance des ateliers, il y a aussi des objets à toucher… Des expositions temporaires compléteront la visite, comme “Women House” dès le 20 octobre.

salon-monnaie-paris-capitale

Au sortir de ce musée-usine, passage obligé par la nouvelle boutique de la Monnaie de Paris avant de se retrouver dans l’une des cours du site. Cette petite ville dans la ville a été rénovée par l’architecte Philippe Prost. « Étant donné les métamorphoses successives qu’a connues le site depuis le XVIIIe siècle, chercher à le refaire « à l’identique » n’avait pas de sens, explique-t-il. En revanche, nous avons restauré tout ce qui pouvait l’être en respectant au plus près le plan de son architecte, Jean-Denis Antoine. Musée, cours et autres espaces présentent quelques aspects contemporains qui parlent avec l’architecture néo-classique, le métal étant un matériau que l’on retrouve ici ou là, en résonance avec l’activité industrielle de la Monnaie de Paris ».

Comme l’accès au site est libre, par le quai de Conti ou la rue Guénégaud, c’est une charmante promenade à ne pas rater avec une halte au nouveau café Le Frappé par Bloom avec terrasse, qui a vu le jour à la faveur de la MétaLmorphose. Celle-ci sera définitivement terminée avec l’ouverture, prévue pour 2018, de boutiques et d’un jardin. Celui-ci sera orné d’un dernier bâtiment, cette fois du XVIIe siècle que l’on doit à l’architecte Jules Hardouin Mansart.

Le 11 Conti en pratique
Site, musée et expo. Fermé lundi. De 11 h à 19 h et 21 h le jeudi.
Musée. 6 à 10 €. Nocturne du jeudi : 6 €.
Expo. 8 à 12 €.
Musée et expo. 15 € (en ligne). Gratuit pour les moins de 18 ans.
Boutique. Fermée lundi. De 10 h 30 à 19 h 30.
Café Le Frappé par Bloom. Fermé lundi. Mardi au dimanche toute la journée, nocturne du jeudi au samedi.
Restaurant Guy Savoy. Réservation obligatoire. Tél. 01 43 80 40 61.

atelier-La-Monnaie-paris-renovation-2017
Par La Rédaction. Photos : Philippe Prost, architecte/AAPP © adagp – 2017© Aitor ORTIZ. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale