Palace

Hôtel Le Meurice 180 ans au cœur de la culture française

En cette année anniversaire, retour sur l’histoire du premier palace à Paris qui contribue au rayonnement culturel français à travers le monde et découverte de ses nouvelles offres.

C’est au coeur du Paris historique que réside l’un des joyaux les plus précieux de la ville lumière. Au sein du quartier Vendôme, à deux pas du Musée du Louvre et face au jardin des Tuileries, l’hôtel Le Meurice incarne toute l’excellence française de l’art de vivre. Une excellence initiée au XVIIIème siècle par Augustin Meurice, maître de poste à Calais et attentif au souhait des touristes anglais de trouver sur le continent tout le confort et les services auxquels ils sont habitués : le Meurice est né. Il ne cessera dès lors d’écrire de nouveaux chapitres à son histoire ; sous la Restauration, l’hôtel est inauguré au 223, rue Saint Honoré et y accueille souverains, aristocrates, artistes et écrivains. Du Prince de Galles au roi du Monténégro, d’Alphonse XIII au Maharajah de Jaïpur, les puissants de l’époque aiment à goûter au charme tout à fait parisien du Meurice. C’est en 1835 que l’hôtel déménage rue de Rivoli, et y restera, trouvant là un emplacement de choix. Depuis, l’histoire continue de s’écrire en lettres d’or ; une histoire de faste et d’exceptionnel, imaginée par l’architecte Charles Jouffre, auteur des décors du Grand Foyer de l’Opéra Garnier, qui, en 2008, donne au palace les airs d’une demeure du XVIIIeme siècle et en fait un lieu unique, chargé d’histoire. Avec ses quarante deux suites et ses cent dix huit chambres, le palace conte l’une des plus importantes collections de suites de Paris. Son bijou ? La suite Belle Etoile au dernier étage, dont les 275 m2 inspirés de l’esthétique du XIXème siècle s’ouvrent sur une terrasse panoramique privée offrant l’une des vues les plus inoubliables de Paris. Au sixième étage, la suite Marco Polo, décorée de parquets et de tissus aux teintes bleutées rend hommage à la période Napoléonnienne. Rénovées l’année passée, les trois suites présidentielles, aménagées suivant le goût du XVIIIème siècle, révèlent quant à elle une vue inédite sur lejardin des Tuileries. Parmi les boiseries et les soies, les livres d’antiquaires et les peintures du XIXème siècle, le temps s’arrête dans ces écrins d’excellence, suspendu aux lèvres d’une histoire en marche. L’artiste Salvador Dali lui-même y trouvait l’inspiration à ses oeuvres surréalistes, lui qui occupa l’une des suites présidentielles un mois par an pendant plus de trente années. Aujourd’hui, le génie de l’espagnol continue d’animer l’hôtel : le restaurant Le Dali, pensé par Ara Starck, offre un décor surréaliste, sous une immense toile d’ocres et d’ors. Entre ses murs de pierres, Le Meurice continue de conter sa légende au rythme des histoires de ceux qui la font vivre. Une légende écrite à l’encre des rêves.

Autre illustre client de l’hôtel, Andy Warhol, à l’occasion de sa rétrospective au musée d’Art moderne, sera à l’honneur en octobre, avec un menu spécial proposé au Dali. Parmi les quelques surprises que l’on peut annoncer, un menu 180 ans et un gâteau d’anniversaire devraient clore cette année qui avait débuté par la création du cocktail Diva élaboré par le célèbre chef barman William Oliveri. Si art et art culinaire ne font qu’un au Meurice, rappelons que dans un style plus classique mais tout aussi spectaculaire, le restaurant gastronomique Alain Ducasse – Le Meurice s’est vu décerner 3 étoiles par le Guide Michelin 2015. Une belle récompense pour une table exceptionnelle qui fait accourir les gastronomes parisiens et la clientèle internationale.

L’art de vivre à la française s’exprime pleinement au Meurice que ce soit dans les confortables suites, au Spa Valmont, lors d’un dîner sur la terrasse de la Suite Royale Belle Etoile ou au restaurant triplement étoilé « Alain Ducasse – Le Meurice ». Le palace de la rue de Rivoli a de tout temps accueilli de très célèbres artistes, aujourd’hui, il récompense les plus jeunes créateurs (lire ci-dessous).

P

Hôtel Le Meurice

228 rue de Rivoli 75001 Paris Tel : 01 44 58 10 10 www.dorchestercollection.com
Voir l’itinéraire
8e édition du Prix Meurice pour l’art contemporain

À l’occasion de la FIAC (Foire internationale d’art contemporain) qui se tiendra du 21 au 25 octobre 2015, sera lancée la 8e édition du Prix Meurice pour l’art contemporain. Unique prix organisé par un grand hôtel de luxe parisien, celui-ci réaffirme sa position de mécène envers la jeune création. Il concerne tous les modes d’expression et récompense un projet d’envergure internationale proposé par un artiste et sa galerie française une semaine avant la FIAC. Le palace accueillera le prestigieux jury et le lauréat lors d’un grand événement organisé à la fin du mois d’octobre. Un moment d’exception pour un prix très apprécié par le monde de l’art.

Par la Rédaction - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale