Cosmétiques

Buly Le passé au présent

Une plaque, dès l’entrée, met le passant au parfum : Balzac est à l’origine de cette officine… Car l’un des fondateurs, Ramdane Touhami, en lisant César Birotteau, a découvert la raison sociale d’une officine de produits de beauté : Jean Vincent Bully (dans le livre, il y a deux L). Ramdane Touhami a retrouvé des traces de cette marque et l’envie lui est aussitôt venue de la faire renaître “dans son jus”. La boutique a été faite avec le savoir-faire français des XVIIe et XVIIIe siècles : le marbre, comme le sol ou les packagings étaient ceux à la mode à l’époque. « Mais attention, ce qui nous intéresse, c’est ce qu’il y a à l’intérieur ! On vend 400 huiles qui viennent du monde entier… Beaucoup de rites de beauté sont voués à disparaître, notre objectif, c’est de les en empêcher, de les protéger. » Parfums à l’eau, pommade concrète à base de cire d’abeille, tous fabriqués en France, en Normandie très précisément « car nous croyons au made in France ». L’officine est un grand succès, surtout auprès des étrangers.

P

Officine Buly 1803

6 rue Bonaparte 75006 Paris Tel : 01 43 29 02 50 www.buly1803.com
Voir l’itinéraire
Par Viviane Blassel - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale