Parfums

N°5 L’Eau Chanel

Il est des mythes qu’il faut cajoler, embellir ou faire évoluer pour qu’ils traversent les décennies. N°5 de Chanel en fait partie. La maison de couture lance une nouvelle variation de son iconique floral aldéhydé. Son nom ? N°5 L’Eau. C’est un jus frais, féminin, tonique et d’un raffinement extrême. Une interprétation plus fraîche et plus légère de son aîné qui saura séduire les jeunes clientes et aficionados de la griffe au logo en forme de double C entrelacé. On parle ici d’eau, mais la formule ne manque pas d’intensité. La fragrance, signée Olivier Polge, le nez de la maison qui a décortiqué la formule originale du N° 5, laisse dans son sillage des zestes vibrants et des notes d’écorces agrumées. N°5 L’Eau est bien sûr une ode à la rose de Grasse, composant essentiel de la formule originale, qui se mêle ici subtilement au jasmin et à une essence d’ylang-ylang spécialement distillée, donnant à la composition un éclat plus vert, croquant et lumineux. Le tout, enrobé de vétiver, de bergamote, de facettes mandarine, citron et orange, de santal, de cèdre et de notes de muscs blancs et doux. Enfin, le flacon aux contours reconnaissables entre mille, apparaît dans une complète transparence. On croirait de l’eau pure. Les éléments métalliques du bouchon et le mécanisme du vaporisateur sont invisibles tout comme le jus “teinté” d’une couleur cristalline. Pour incarner ce nouvel opus olfactif, Chanel a choisi la très gracieuse Lily-Rose Depp, fille de Johnny Depp et de Vanessa Paradis – grande amie de la maison et égérie en son temps du parfum Coco.

N°5 L’Eau. Chanel. 89 € les 50 ml.

Par Fabrice Léonard - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale