Joaillerie

de Grisogono Danse de diamants et saphirs

Pour célébrer la rencontre entre la joaillerie et la danse, art roi au sein de l’Opéra de Paris, Fawaz Gruosi, le fondateur-créateur-esthète de la maison de Grisogono, a imaginé la collection Opéra. La danseuse italienne Eleonora Abbagnato, lors du gala d’ouverture de la saison 2015-2016 de l’Opéra Garnier, sous la direction de Benjamin Millepied, portait l’une de ces pièces : un somptueux et unique collier en or blanc, serti d’un saphir poire de 14,37 carats, de 1 537 diamants (98,25 carats) et de 1 026 saphirs bleus (97,66 carats). Cette création, qui a nécessité 900 heures de travail, est inspirée par les tissus vaporeux et légers des tutus des danseuses étoiles dont les ateliers du joaillier ont essayé de reproduire le plus fidèlement possible la légèreté et la souplesse. Le haut du collier est rigide pour permettre le maintien au niveau du cou et le bas, qui épouse le décolleté, est souple. Chaque pierre est sertie sur sa propre structure, la rendant mobile par rapport à sa voisine. Quatre tonalités de bleus des saphirs furent nécessaires pour permettre le dégradé des couleurs, attestant de la passion de Fawaz Gruosi pour les pierres, leurs couleurs, leurs nuances et leurs contrastes. Il aime les variations qu’elles lui offrent, l’infini possible de la création à l’image de ce collier.

P

de Grisogono

358 bis Rue Saint Honoré, 75001, Paris Tel : 01 44 55 04 40 www.degrisogono.com
Voir l’itinéraire
Par Fabrice Léonard - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale