Joaillerie

Le reptile fetiche de Bvlgari

Dès les années 30, les premiers bijoux à l’allure serpentine apparaissent chez Bvlgari qui est également à l’origine de l’apparition ré́volutionnaire des gemmes colorées en joaillerie. Grâce à des bandes tubulaires en métal précieux, appelées Spirotubes ou Tubogas, dont la souplesse unique permet de reproduire la fluidité des écailles du serpent, les ateliers du joaillier romain mettent au point des bracelets-montres à la flexibilité remarquable, s’enroulant comme par magie autour du poignet. Trente ans plus tard, l’actrice Elizabeth Taylor – grande cliente de la maison – sera la plus médiatique des ambassadrices de Serpenti, se faisant photographier sur le tournage du film Cléopâtre avec une montre dont la tête mobile, sous laquelle se niche le cadran, est ornée de diamants. Serpenti n’aura de cesse d’être revisité au fil des décennies. Récemment, Bvlgari a stylisé à l’extrême les écailles du serpent afin de donner naissance à des hexagones, point de départ pour des pièces d’une imparable géométrie. Pour le printemps, le joaillier dévoile de nouvelles variations, toutes plus colorées les unes que les autres. Boucles d’oreilles longues, colliers et bracelets, façonnés en or rose ou blanc, sont sertis de tourmalines envoûtantes, d’émeraudes magiques, mis en lumière par une foule de diamants blancs. Cet animal totem est si magnétique qu’il réussit le tour de force d’alimenter l’imaginaire Bvlgari depuis déjà 70 ans !

P

Bvlgari

25 Place Vendôme, 75001, Paris Tel : 01 55 35 00 50 www.bulgari.com
Voir l’itinéraire
P

Bvlgari

40 Avenue George V, 75008, Paris Tel : 01 49 52 99 99 www.bulgari.com
Voir l’itinéraire
<>

Un paquebot de verre pour la nouvelle manufacture de Bvlgari 

Le mois dernier à Valenza, Bvlgari inaugurait sa toute nouvelle manufacture horlogère et joaillière, un paquebot de verre de 14 000 m2 intégrant tous les métiers dédiés à la réalisation des montres et des bijoux de la marque. Dix-huit ateliers, plus de quatre cents artisans et une promesse de trois cents nouveaux postes créés d’ici 2020 : les ambitions du joaillier italien, propriété du groupe LVMH, sont à la hauteur du succès commercial de ses créations. Avec ce site de production hors-norme, Bvlgari s’affirme comme un acteur majeur du secteur et s’assure un avenir assurément brillant : la manufacture abrite également la Bvlgari Jewellery Academy, pensée pour former les orfèvres de demain.

Par Solenn Cosotti et Fabrice Léonard. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale