Mode

150 Printemps Ça se fête!

Pour clore en apothéose la célébration de son cent-cinquantième anniversaire, le Printemps a vu les choses en grand. Jusqu’au 12 janvier, le magasin tout entier est en fête : des onze vitrines animées par six maisons – Longines, Burberry, Christian Louboutin, Lancôme, Sonia Rykiel et Évian –, jusqu’à l’atrium où Fauchon dévoile ses gourmandises enchantées.

Rendez-vous incontournable de chaque fin d’année du boulevard Haussmann, les vitrines animées du Printemps offrent à quelque 10 millions de spectateurs le rêve et la féerie qui plaisent tant en ces périodes de fêtes. Depuis sa création en 1865, de la mi-novembre à début janvier, le grand magasin se pare de ses plus beaux atours, lumineux, étincelants, inoubliables ! Et en 2015, le Printemps promet un Noël encore plus éblouissant. Pour clore son cent cinquantième anniversaire, l’adresse parisienne a bousculé ses habitudes et décidé de ne pas mettre à l’honneur une seule maison, mais sept. Ainsi, tandis que Fauchon investit l’atrium de ses créations gourmandes, Lancôme, Longines, Burberry, Christian Louboutin, Évian et Sonia Rykiel participent aux tableaux enchantés mis en scène dans les vitrines par Philippe Decouflé. Pour l’occasion, le Printemps et l’artiste se sont inspirés d’un conte écrit en 1911 pour le grand magasin : l’histoire d’une fée souhaitant faire revivre le printemps à Noël. Une ode à l’espoir et à la vie, un songe de renaissance et de lumière. Des façades à l’atrium en passant par la brasserie, c’est alors toute l’enseigne qui s’éveille sous la baguette magique de cette fée malicieuse. Une fée qui prenait d’ailleurs les traits de Kate Winslet, égérie Lancôme et reine du cinéma, lors de la soirée d’inauguration le mois dernier. Véritables poèmes animés, les saynètes pensées par Philippe Decouflé pour les vitrines jouent le jeu de l’illusion et de l’interaction. Ainsi La Mélodie du temps par Longines voit les Petits Maîtres du Temps s’activer autour de leurs mécanismes horlogers signés par la manufacture suisse, pour faire avancer les heures jusqu’au printemps ; Le Ballet des roses par Lancôme met en scène un bouquet de Demoiselles Roses, fleurs fétiches de la marque française, laissant épanouir leurs pétales et libérer leurs senteurs printanières. Les Poupées parisiennes vêtues de la collection Sonia Rykiel croisière 2016 se distinguent par leur allure folle et leur silhouette ultra-féminine tandis que Les Marionnettes anglaises signées Burberry sont reconnaissables entre mille à leur trench-coat iconique et leur écharpe à tartan. Enfin les Jolies danseuses, scintillantes meneuses de revues imaginées par Christian Louboutin, et les Génies de la Source, petits bonhommes aux couleurs de la marque Évian, rencontrent chacun à leur tour la fée Printemps et célèbrent avec elle la vie et ses joies.

 

Printemps Atrium Fauchon-17
Photo 4

Au-delà des vitrines, la magie opère aussi à l’extérieur : les pierres centenaires de l’édifice rencontrent alors la technologie 2.0 d’une fée gigantesque représentée en trois dimensions sur cinq mètres de hauteur. Et, sur la façade historique de la rue du Havre, un Petit Maître du Temps de la maison Longines tient entre ses bras une horloge géante indiquant l’heure aux passants. Le spectacle se poursuit au cœur du grand magasin : alors que la Brasserie dévoile un menu élaboré en exclusivité par la chef étoilé du Saint James Virginie Basselot, et que l’atrium accueille le café Fauchon, lieu éphémère où l’on retrouve l’épicerie fine éponyme, les gourmandises iconiques et des produits exclusivement créés pour le Printemps, la rotonde Charras abrite un pop-up store Lancôme sous un ciel de fleurs blanches, roses et or. Car l’or illumine toutes les créations exceptionnellement réalisées pour cet anniversaire précieux ; décliné dans tous ses états par les marques de luxe, de mode, de beauté et de décoration partenaires du Printemps, il éclaire plus de deux cents produits édités exclusivement pour l’occasion. Ainsi, de Burberry à Paule Ka, de Longines à Repetto, Lalique, Dior ou Chloé, nombreuses sont les maisons à participer à la fête. Une fête grandiose qui aura demandé 12 km de guirlandes, 130 étoiles, 8 000 fleurs et trois mois de construction.

VitrinesPRINTEMPS_Inauguration_Officielle
Un siècle et demi de Printemps

Un siècle et demi de Printemps

  • Rue du Havre, Jules Jaluzot ouvre les Grands Magasins du Printemps, proposant un assortiment complet pour l'habillement et la maison
  • le magasin installe un salon de lecture.
  • Ouverture d'un salon de thé… exclusivement féminin.
  • : premier Printemps de province à Deauville.
  • évènement inédit pour un couturier, Paul Poiret défile au Printemps.
  • les rayons mode bousculent leur organisation. Ils sont présentés en fonction des styles de vie des clients.
  • inauguration d'un étage entièrement dédié à la chaussure.
  • puis de la Scent room, consacrée aux parfums rares.
  • fête des 150 ans…
Par Solenn Cosotti - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale