Bistrot

Chez Graff

Enfant de la balle – son père, était propriétaire du fameux Bascou dans le 3e – et devenu lui-même un pro de la restauration, Thomas Cousteau a donné à son premier bistrot, ouvert depuis 2013, le nom de la fameuse brasserie que son grand-père tenait à Montmartre. Ici, le cadre, vintage genre fifties, n’est pas signé par une grosse pointure, mais s’inscrit pourtant avec bonheur dans un chaleureux registre bistronomique, avec des tables en bois clair, des chaises comme chinées dans les brocantes et des murs bleu pétrole où sont accrochées de nombreuses photos en noir et blanc. La carte, imprimée sur du papier kraft, propose la cuisine très originale et très actuelle de Koji Tsuchiya, un jeune chef d’origine japonaise qui est passé par les fourneaux du Chamarré et de l’Astrance. Nous avons beaucoup aimé son ceviche de bar revisité (9 €). Nous avons ensuite goûté au boudin noir poêlé servi avec du lieu jaune et une nage de petits pois (22 €). Un plat excellent, devenu un must de la maison. Thomas Cousteau a trouvé son public. Ça plaît beaucoup et ça marche fort. Alors pensez à réserver bien à l’avance : le midi les employés des nombreux ministères des environs y ont leur rond de serviette, et le soir les gourmands prennent d’assaut cette bonne maison à prix raisonnables. Menu à 24 €et formule plat – entrée ou dessert à 20 €au déjeuner.

De 12 h à 14 h 30 et de 20 h à 22 h 30
Fermé dimanche
Prix moyen : 40 €

P

Chez Graff

62 Rue de Bellechasse, 75007, Paris Tel : 01 45 51 33 42
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale