Bistrot

Daddy Bear, un steak house… ou presque !

Intrigués par l’engouement des journalistes et des animateurs vedettes des studios d’Europe 1 et de RFM, situés juste en face, qui ont fait de ce resto-bar à cocktails du Triangle d’Or leur quartier général, nous sommes allé tester cette nouvelle adresse d’angle bordée par une petite terrasse. Ce bistrot de quartier customisé à la mode texane, avec un sol en céramique, des planches de bois brut aux murs, une enseigne en néon au fond de la salle, un comptoir à manger peut accueillir un peu plus de six de couverts et le double dans la salle à manger conjuguant bois brut et tables genre wengé. Un endroit plus adapté aux sorties entre amis qu’aux dîners romantiques.

Si les quelques finger-foods (sagement tarifés de 4 € à 6 €), commandés en guise d’entrée – chips guacamole ou bol de crudités à la crème – nous ont laissé une bonne impression, la hampe de bœuf grillée qui suivait, certes goûteuse, s’est avérée un poil trop ferme et surtout… servie presque froide ! Les frites fraîches maison qui l’accompagnaient étaient, quant à elles, irréprochables.

P

Daddy Bear

27 Rue François 1er, 75008 Paris Tel : 01 47 20 77 39 www.daddybear.fr
Voir l’itinéraire

L’appellation de steak house, que revendique Daddy Bear, nous a paru un peu usurpée, cette pièce de viande étant l’unique grillade proposée ce soir-là. Les bavettes, entrecôtes, faux-filets ou ribs de porc (de 20 € à 25 €) également cités à la carte sont, en réalité, proposés à tour de rôle, à la manière d’un plat du jour.

Il est donc plus prudent de se rabattre sur l’un des généreux burgers (16 € à 18 €) qui nous ont semblé être les musts de la maison. Bravo, en revanche, pour le service aussi chaleureux que prévenant et pour les bons cocktails du barman.

De 12 h à 15 h et de 19 h à 23 h. Fermé samedi et dimanche.
Daddy Bear, Steak House
… ou presque. Prix moyen : 30 €.

Par La Rédaction. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale