Bistrot

La Rôtisserie d’Argent, un bistrot en or

Ouvert en 1989 sous le nom de Rôtisserie du Beaujolais par le regretté Claude Terrail, ce bouchon lyonnais avec vue sur l’île Saint-Louis retrouve une nouvelle jeunesse sous la houlette d’Alain Terrail, petit-fils du fondateur de la voisine et célèbre Tour d’Argent. Soyez rassurés : ce gentil lifting n’a pas transformé la maison en cantine bobo ni en brasserie nippo-fusionnée. C’est un vaillant bistrot typiquement parisien qui succède à cet ancien bouchon, où trône une majestueuse rôtissoire, dans laquelle se dandinent de belles volailles et découpes d’agneau aux origines bien choisies (de 21 € à 35 €). Les plus belles pièces sont “à partager” et satisferont sans problème deux solides appétits (de 65 € à 68 €). Le reste de la carte met à l’honneur les grands standards de la cuisine bistrotière, comme les incontournables quenelles de brochet André Terrail (14 €), le rognon de veau à la moutarde violette et champignons (23 €) ou encore la traditionnelle île flottante (9 €). Il serait tout de même dommage de venir ici sans goûter le fameux caneton Marco-Polo en deux services avec sa capiteuse sauce au poivre vert, résolument addictive (68 € pour deux). Jolie carte des vins, faisant la part belle à quelques maisons rassurantes et familières (Duboeuf, Chapoutier, Jadot, Guigal, Couly, Ladoucette…) et service impeccable orchestré par Steven Limon. Une mention pour l’excellent pain qui vient de la toute nouvelle Boulangerie de la Tour qui jouxte le restaurant, où l’on peut également acheter de jolies pâtisseries à emporter.

Tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 22h (22h30 le week-end)
• Voiturier • Prix moyen : 50 €.

P

La Rôtisserie d'Argent

19 Quai de la Tournelle, 75005, Paris Tel : 01 43 54 17 47 www.tourdargent.com/la-rotisserie-dargent
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale