Bistrot

Roger la Grenouille diversifie sa carte

Créée en 1903, cette célèbre adresse parisienne a vu défiler quelques illustres clients, parmi lesquels Picasso, Mistinguett, Michel Galabru, Saint-Exupéry, le Pape Jean XXIII et même… la Reine d’Angleterre, sans doute curieuse de comprendre pourquoi ces satanés w vouaient un tel culte aux cuisses de ce petit batracien tout vert. Récemment reprise par l’accueillant François Pagot, ex-directeur du Café Beaubourg des frères Costes, l’adresse s’est parée d’un nouveau cadre tout en conservant son ADN bistrotier, avec lumières tamisées, pierres apparentes, tables et chaises en bois patiné, photos d’époque aux murs. La carte a également été rafraîchie et même un peu diversifiée, en remplaçant une partie de ses nombreuses recettes de grenouilles par une poignée de classiques plats canailles, comme l’œuf en meurette, bien coulant dans sa délicieuse sauce au vin rouge et aux lardons (11 €), l’émincé de saint-jacques marinées (13 €), le pot-au-feu (23 €), le tartare Polmard au couteau (19 €) ou l’excellent paris-brest (12 €). Mais sans vouloir se faire aussi grosse que le bœuf, les grenouilles (fraîches et d’origine française !) restent bien évidemment les stars de la maison, en entrée sous forme de fritôts (25 €) ou de ravioles frites (16 €), en plat, servies dans une délicieuse persillade (35 €). Au déjeuner, les éditeurs et galeristes du quartier jouent des coudes avec les touristes en goguette pour profiter de l’impeccable menu entrée + plat + dessert à seulement 19 €. Une affaire !

De 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 23 h (23 h 30 le week-end)
Fermé dimanche et lundi midi
Prix moyen : 50 €

P

Roger la Grenouille

28 Rue des Grands Augustins, 75006, Paris Tel : 01 56 24 24 34 www.roger-la-grenouille.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. Photos : Eva Lova - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale