Bistrot

La Table de Marie Jeanne, une rôtisserie pur jus

Déjà propriétaire du Cosi, l’une des meilleures tables corses de la capitale, Olivier Andreani s’est associé à Charlotte Massoni pour ouvrir une réjouissante rôtisserie contemporaine. Conçu par Marie Versini, le cadre de ce néo-bistrot ne manque pas d’agrément, avec ses chaises rétro, ses fresques champêtres aux murs et sa grande table d’hôtes coiffée de suspensions en verre coloré. Mais les meilleures places se trouvent sur les chaises hautes du comptoir qui fait face à la broche où tournoient de belles pièces de viandes et de volailles. Nous avons débuté le repas avec de délicieux beignets de courgette, suivis d’une savoureuse poitrine de cochon associant une couenne croustillante et une chair fondante, ainsi qu’une souris d’agneau marinée au vin rouge. En dessert, on peut déguster un gâteau à la farine de châtaigne, un petit pot de crème au chocolat chantilly, clémentine ou un fromage de brebis corse. Courte carte de vins de petits propriétaires. Service sympa et attentif. Formules déjeuner en deux ou trois services à 17 et 21€ et au dîner à 28,50€.

De 12h à 14h30 et de 19h à 22h15
Fermé dimanche et lundi

Prix moyen : 31€.

P

La Table de Marie-Jeanne

4 Rue Toullier, 75005, Paris Tel : 01 42 49 87 31 www.latabledemariejeanne.fr
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. Photos : Roberta Valerio - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale