Tables étrangères

Voyage culinaire en Italie avec Meriggio

L’éphémère Maison F. et ses frites à toutes les sauces, puis le fugace Partisan avec sa cuisine de néo-bistrot ayant tour à tour fermés leurs portes, on pourrait presque penser que cette adresse proche des Grands Boulevards ne porte pas chance. Mais Bastien et Laura Corinti, frère et sœur d’origine italienne, qui viennent d’ouvrir cette trattoria à la mode transalpine, semblent en passe de conjurer le sort. Ainsi, on a bien aimé le cadre intemporel et cosy sur-mesure signé par l’architecte Damien Brambilla, mêlant du marbre de Carrare, du carrelage d’inspiration méditerranéenne et des luminaires design. De quoi séduire les Parisiens en balade du côté des Grands Boulevards, de plus en plus nombreux à faire une halte dans cette cave-épicerie, bar à cocktails et restaurant, pour y découvrir des produits transalpins du dessus du panier. D’ailleurs, le bar devrait faire recette pour des pauses-apéro, autour d’un spritz accompagné de quelques charcuteries ou d’un peu de parmesan. De son côté, la carte sans fausse note, propose, par exemple, de la culatta de Parme, excellent jambon de 16 mois d’affinage (10 €), un tendre et goûteux carpaccio de poulpe (10 €), de parfaites lasagnes au ragoût de viande mijoté pas moins de 5 heures (17 €), ainsi qu’une palette de risottos ou de pastas. Un quarteron de desserts traditionnels avec un classique tiramisu au café (9 €) permet de conclure sur une agréable note sucrée. Courte, mais intéressante carte de vins italiens, tous servis au verre (à partir de 5 € les 12cl). Service sympa et en V.O.

L’après-midi jusqu’à 14h30 et le soir de 19h à 22h 
Fermé le dimanche 
Prix moyen : 40€

P

Meriggio

3 Rue Rougemont, 75009, Paris Tel : 01 48 24 15 08 www.meriggio-paris.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale