Tendance

Claude Colliot

Nous avions connu un Claude Colliot créatif aux pianos du Bamboche pour le redécouvrir dans un registre plus moderne et épuré à l’Orenoc, restaurant du Méridien-Étoile. Depuis maintenant quelques années, c’est chez lui qu’il officie, dans son restaurant éponyme du Marais, en lieu et place du Dos de la Baleine. Le cadre, épuré et moderne, correspond bien à la personnalité du maître des lieux, avec ses pierres apparentes, ses lustres design et ses jolies tables simplement dressées. Du côté de l’assiette ? La majorité des légumes viennent du potager de Colliot, qui joue en prime les maraîchers. Un bon présage. Nous nous sommes donc essayé au menu Carte Blanche en sept plats choisis par le chef au gré de son inspiration et des saisons (79 e ou 62 e en quatre plats. Supplément truffe noire à 25 e ou blanche à 40 e). Bonne pioche avec les délicates girolles rôties à la mangue et à la sauge, les belles crevettes bleues avec un bouillon et des champignons, ou le surprenant sorbet d’huître au céleri branche (un genre de tsunami iodé qui explose en bouche). Même bonheur, avec les saint-jacques parfaitement cuites et l’admirable canard colvert, respectivement servis comme poisson et volaille du jour ce soir-là. Côté dessert, l’ananas infusé à la roquette ou le croustillant coco, cassis, citron vert permettent de conclure sur une note légère et sucrée. Carte des vins assez courte, mais bien choisie, pour preuve ce domaine Roche-Audran blanc cuvée César de chez Rochette (39 e), un vin élevé en biodynamie combinant fraîcheur et minéralité. Service discret et attentionné, animé par la pétulante Madame Colliot qui fait également office de sommelière avisée.

De 12 h à 14 h et de 19 h à 23 h
Fermé dimanche et lundi
Prix moyen : 70 €

 

P

Claude Colliot

40 rue des Blancs-Manteaux 75004 Paris Tel : 01 42 71 77 45 www.claudecolliot.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale