Tendance

La Marée Jeanne Un fort coefficient de plaisir

Dans la capitale où les restaurants de poissons ne sont pas légion, La Marée Jeanne est la bonne (sur)prise de ce printemps 2015. Son propriétaire, Frédéric Hubig a adopté la même formule pour le troisième opus de sa trilogie bistronomique que pour le Jeanne A dans le 11e et Jeanne B rue Lepic à Montmartre : un concept de restaurant-épicerie-table d’hôte où l’on savoure une cuisine de toute première fraîcheur à un tarif raisonnable. Pour La Marée Jeanne, cap sur la très bobo (et “ingarable”) rue Mandar ! Dans un étrange décor mixant un peu tous les styles, on retrouve un grand bar couleur bleu marine autour duquel on peut voir s’activer le chef Cyril Boulet alors qu’un peu plus loin la barre est tenue par Sébastien Maréchal, ex-Café Moderne. Très novatrice, La carte décline de très bons produits de la mer sous toutes ses formes en petites et grandes portions : « consommé » comme le homard girolles pois gourmand, « tartare » comme le bar aux algues, « la pince »comme le croq’homard (une spécialité aussi des Jeanne A et B), sans oublier le bar ou la daurade sauvage en croûte de sel « sur commande ». La Marée Jeanne fera l’unanimité : délicieux de bout en bout avec un service composé de bons et jeunes moussaillons. À midi comme le soir, le restaurant faisant salle comble, pensez à réserver.

De 12 h à 23 h
Ouvert tous les jours
Prix moyen : 45 €

 

P

La Marée Jeanne

3 rue Mandar 75002 Paris Tel : 01 42 61 58 34 www.lamareejeanne.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale