Champagne

Dom Ruinart Champagne Blanc de Blancs

Label bulle et la belle bouteille : le jeu de sons est facile mais force est de reconnaître que le flacon du Dom Ruinart Blanc de Blancs 2006 exprime d’emblée son registre : festif, culturel, symbole d’un héritage qui remonte à loin et respecte ses racines.

Ruinart, déjà le nom fait rêver, son histoire envoûte, on est dans le patrimonial, le respectable et respecté. À la coupe, du reste, nombre de clients le demandent car ils sont sûrs de savourer un bon moment, d’être compris et satisfaits. Ce Dom Ruinart va plus loin : la garantie de séduire et plaire, il la pousse plus avant.

100 % de chardonnay issu des Grands Crus, une robe d’un joli jaune pâle avec des reflets argentés, au nez une palette fruitée et florale – cédrat, fruits à noyaux, et même du tilleul et du muguet –, en bouche des notes délicates et très fraîches, mais aussi légèrement toastées et briochées… il respecte son ADN.

Alors, moi, je le servirais volontiers avec un croustillant de langoustines décortiquées à cru et basilic entouré d’une feuille de brick, garni d’une pâte de piquillos doux et caviar d’aubergine…”

Champagne Dom Ruinart Paris Ritz Paris
Par - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale