Evénement

FIAC Presque au sommet

Du 17 au 20 octobre, Paris vit à l’heure de l’art contemporain lors de la 46e édition de la Fiac. Reconnue comme l’une des plus grandes foires de l’art contemporain au monde, elle s’installe au Grand Palais et investit d’autres lieux emblématiques de la capitale, avec son parcours Hors les murs.

Un vent d’optimisme souffle sur Paris concernant le marché de l’art contemporain avec, entre autres, l’arrivée de la galerie internationale David Zwirner à la place de la mythique galerie d’Yvon Lambert rue Vieille-du-Temple, et bientôt l’inauguration de la Collection Pinault à la Bourse de Commerce. C’est sous ce climat propice à l’expansion du monde artistique que la 46e Fiac présente le meilleur de l’art d’aujourd’hui au cœur de Paris. Une ambiance générale donnant des ailes à sa directrice Jennifer Flay qui compte bien placer la Fiac comme la toute première foire mondiale lorsqu’à l’issue des travaux du Grand Palais, prévus de 2021 à 2024, elle bénéficiera enfin d’espaces beaucoup plus grands et réaménagés.

Toujours élégante, l’édition 2019 de la Fiac cherche aussi bien à séduire les plus riches collectionneurs qu’un public cultivé. Sur les 197 galeries venues de 29 pays, la foire en accueille pas moins de 25 nouvelles dont les parisiennes Magnin-A, Joseph Tang et Hopkins. Les galeristes français placent désormais la barre très haut en proposant des interventions de grand standing comme savent si bien le faire les galeristes américains, européens et asiatiques. Ainsi, parmi les solo et duo shows les plus attendus, on peut citer Erik Dietman et Elsa Sahal chez Galerie Papillon, Hélène Delprat chez Christophe Gaillard, Emeka Ogboh chez Imane Farès et des pépites comme Daniel Buren chez Kamel Mennour, Fabienne Verdier chez Lelong ou Pilar Albarracin chez Georges-Philippe & Nathalie Vallois.

Des interventions inégalées se poursuivent dans la représentation de la scène émergente avec le Secteur Lafayette et son choix de galeries de pointe comme Arcadia Missa (Londres), LOMEX (New York), Édouard Montassut (Paris) comme dans le programme Hors les murs. Ainsi, au Petit Palais et sur l’avenue Winston Churchill, la directrice déléguée de Lafayette Anticipations, Rebecca Lamarche-Vadel a composé un parcours sur mesure d’une trentaine de pièces monumentales dont celles de Françoise Petrovitch (Sémiose), Laure Prouvost (Nathalie Obadia), Thu Van Tran (Almine Rech) ou Johan Creten (Perrotin). La promenade se poursuit sur des sites remarquables et dans un rapport étroit avec le patrimoine de la capitale, au jardin des Tuileries, place de la Concorde, au musée Eugène Delacroix et place Vendôme où le visiteur s’émerveille devant les sculptures et les installations d’artistes réputés et reconnus. La Fiac ? À l’image de sa directrice depuis quinze ans et de son équipe : flamboyante, pugnace, conquérante.

17 au 20 octobre.
Le 17 de 14 h à 20 h, le 18 de 12 h à 20 h. Les 19 et 20 octobre de 12 h à 19 h.
38 €

P

Fiac Grand Palais

Avenue Winston Churchill, 75008, Paris www.fiac.com
Voir l’itinéraire
Les OOF de la Fiac
  • Maison Guerlain

Avec “Gaïa, que deviens-tu ?”, Guerlain présente sa 13e exposition d’art contemporain pendant le Parcours privé de la Fiac. Une vingtaine d’artistes français et internationaux s’installent dans la maison historique de la marque sur les Champs-Élysées avec un hommage à la déesse grecque de la Terre. Pour sensibiliser à la fragilité de l’environnement ? Vik Muniz, Allora & Calzadilla, Russell Crotty, Mark Dion, Eva Jospin… 18 octobre au 8 novembre. Maison Guerlain. 68, Champs-Élysées, 8e.

  • Galeristes

Pour sa troisième édition consacrée à la scène française au Carreau du Temple, le salon Galeristes, créé par Stéphane Corréard, monte en puissance avec dix-huit nouvelles galeries, une anthologie de l’art français réunissant seize solo shows dont ceux de Pierrette Bloch et Pierre Buraglio ou encore le design avec les bijoux extraordinaires de Matali Crasset aux éditions Le Buisson. Galeristes propose également un projet inédit de l’artiste Mohamed Bourrouissa aux éditions Jérémy Planchon et des œuvres de Rachel Labastie (galerie Analix Forever), Olympe Racana-Weiler (Galerie Eric Dupont), Jean-Paul Riopelle (Galerie Jean Fournier) ou Nathalie Pasquier (Yvon Lambert). 18 au 20 octobre. Galeristes. Carreau du Temple. 2, rue Perrée, 3e. www.galeristes.fr

  • Paris Internationale

Désormais incontournable dans le paysage des foires parisiennes, Paris Internationale investit quatre étages d’un très bel immeuble haussmannien surplombant le parc Monceau. Innovante et alternative, collaborative et nomade, la foire fondée en 2015 à l’initiative d’un collectif de galeries, offre depuis cinq ans une sélection très riche, dynamique et pointue de la scène actuelle. Ainsi, dans une ambiance conviviale, les deux directeurs Silvia Ammon et Clément Delépine invitent 42 galeries du monde entier et présentent huit projets “non-profit” dévoilant les meilleurs artistes et représentants de la jeune génération. Parmi ces derniers, les très branchées Malden de Shanghaï, Bodega de New York, BQ de Berlin, Union Pacific de Londres ou Gregor Staiger de Zürich. 16 au 20 octobre. Paris Internationale. 16, rue Alfred de Vigny, 8e. www.parisinternationale.com

  • Yia

Le Yia, Young International Art Fair, se déplace du Carreau du Temple à la rue de Rivoli et donne la visibilité à une trentaine de galeries. La foire, qui avait apporté un nouveau dynamisme sur la scène parisienne il y a dix ans, s’est malheureusement essoufflée. Enfin un rebondissement ? 17 au 20 octobre. Yia. Le Rivoli Building, 118, rue de Rivoli, 1er. www.yia-artfair.com

  • Asia Now

Voici cinq ans déjà qu’Asia Now donne rendez-vous avenue Hoche pour faire découvrir l’art contemporain asiatique. Sur deux étages, expositions, performances, conférences se conjuguent pour une exploration toujours plus passionnante d’un continent époustouflant d’inventions, mais difficile à cerner par les Européens. Après une plateforme dédiée à la Corée puis l’an passé au Japon, la foire s’agrandit avec un nouveau secteur design et présente, grâce à Xiaorui Zhu-Nowell, assistante curateur au Guggenheim New York, la toute jeune génération d’artistes IRL (In Real Life) se consacrant aux nouveaux médias issus de la technologie. 16 au 20 octobre. Asia Now. 9, avenue Hoche, 8e. www.asianowparis.com

  • Art Élysées

La plus ancienne foire off du paysage parisien se maintient toujours le long des Champs-Élysées à quelques pas du Grand Palais. Uniques en leur genre depuis treize ans, les quatre pavillons éphémères proposent un positionnement large allant désormais de l’art moderne à l’art urbain en passant par l’art contemporain et le design. Toujours fidèles, les galeries Baudoin Lebon, maison parisienne, Véronique Smagghe et les designers de l’Atelier Jespers (Bruxelles). Parmi les trois expositions présentées à la foire, à ne pas manquer celle du photographe américain Joel-Peter Witkin. 18 au 22 octobre. Art Élysées. Champs-Élysées, 8e. www.artelysees.fr

fiac-paris-2019-infos-grand-palais
Par Anne Kerner. Photos : Galerie Loevenbruck / Fabrice Monteiro / Image courtesy The Shop / Courtesy the artist and KOW, Berlin. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale