Evénement

Vienna Portrait d'une ville

Cet ouvrage à grand format revient sur le destin d’une époque qui fut sans doute la plus brillante, mais aussi la plus dramatique du génie européen. Le développement de l’architecture, la littérature, la musique, la philosophie, la psychanalyse sont évoqués évoqués à travers des centaines de photographies capturées au cours des 175 dernières années.

Auteur de nombreux ouvrages Christian Brandstättern (directeur d’édition), Andreas J. Hirsch (commissaire d’exposition, artiste photographe) et Hans-Michael Koetzle (écrivain, critique d’art) rassemblent ici le fruit de leurs recherches sur les différentes facettes de la capitale Autrichienne. Au XIXème siècle la ville connaît un curieux paradoxe. Alors que sa puissance politique et économique et territoriale est sur le déclin depuis que Napoléon a triomphé des Hasbourg et occupe Vienne, la ville connaît  à nouveau dès 1815 un formidable âge d’or culturel au milieu. Dans tous les domaines des arts, pictural, architectural, décoratif, musical, le temps est à la fête, la ville impériale rayonne dans toute l’Europe. Les auteurs raconte l’empreinte laissée par les architectes, les peintres, compositeurs  et auteurs dramatiques , magnifiques artistes qui ont forgé l’âme de Vienne. Grâce à la présence de très grands talents, parmi lesquels, les architectes August Sicard et Eduard Van Nüll pour l’opéra de la Cour Impériale, les peintres Gustav Klimt, célèbre pour les plafonds qu’il a peints dans les édifices du Ring, Vienne cultive un luxe et une esthétique singuliers. Des lieux jouent le rôle d’incubateurs dans cette ville qui a souvent été décrite comme le « laboratoire de la modernité » : le salon viennois et le café viennois.

Vers 1900, Vienne compte près de 600 cafés où l’offre de journaux internationaux en fait aussi le rendez-vous incontournable des écrivains, intellectuels et hommes politiques. La tradition du salon viennois connaît son apogée vers 1900 grâce à la grande bourgeoisie juive où se croisent les élites artistiques et scientifiques comme le neurologue Sigmund Freud et le médecin Arthur Schnitzler, les écrivains Elias Canetti, Robert Musil, Rainer Maria Rilke, le peintre Gustav Klimt, et le metteur en scène Max Reinhardt. La musique s’y vit intensément à travers les créations de compositeurs comme Gustav Mahler. Tout au long du XIXe siècle, le mythe de Vienne, cité unique par son histoire, son architecture, son mode de vie, sa vitalité festive, se développe peu à peu. La ville est ouverte à tous les plaisirs et sa modernité s’exporte partout en Europe et fonde de nouvelles esthétiques.

Dans ce texte sobre et élégant présenté en anglais, allemand et français les auteurs nous livrent les trésors cachés et les histoires insolites de la ville et nous racontent la Vienne des fastes de la monarchie et de l’Empire 1839-1918, le Vienne de la fin de siècle et de la guerre froide  1918-1955 mais aussi la métropole moderne de 1955 à nos jours. A travers des centaines de photographies captées au cours des 175 dernières années, ce recueil nous invite à une promenade travers l’histoire et les quartiers de la capitale autrichienne son architecture, des palais baroques aux grandes réalisations aux fastueux appartements impériaux à Grande Roue du Prater le labyrinthe de verdure du parc de Schönbrunn. La description minutieuse et les magnifiques portraits continuent de faire briller Vienne dans le monde entier.

Relié :  532 pages
Editeur : Taschen
Format : 6,6 x 4,8 x 34,7 cm 

Par Jean-Christophe Mary - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale