Exposition

Galerie Bernard Jordan Nina Childress

Son premier choc pictural ? Les toiles de David Hockney. Nina Childress avait 12 ans. Avec un mélange original et pimenté d’Art déco, de punk et de chanteuse underground du groupe Lucrate Milk, dans les années 1980, l’artiste travaille la peinture et ne veut que cela. Avec sa passion et sa ténacité, la voilà consacrée à la Fondation Ricard au printemps dernier ! « Il vaut mieux peindre n’importe quoi si l’on veut que la peinture reste un peu excitante », dit-elle. Et le n’importe quoi, c’est tout simplement la vie. Son galeriste Bernard Jordan le sait bien.

77, rue Charlot, 3e. Jusqu’à fin janvier.
www.galeriebernardjordan.com

Capture-d’écran-2021-01-21-à-11.48.21
Par - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale