Exposition

Paris capitale du Dessin Le salon du Dessin et DDessin

Le Salon du Dessin et DDessin sont devenus les rendez-vous des amoureux des belles feuilles et des conservateurs des plus grands musées du monde. L’occasion de venir admirer des milliers de dessins de toute les les époques.

 

Au palais Brongniart place de la Bourse, le Salon du Dessin réunit à nouveau trente-neuf galeries du monde entier venues présenter leurs plus belles feuilles. Toujours dynamique, avec un marché du dessin ancien vivifiant, entre raréfaction et redécouvertes, le thème du salon en 2020 proclame une ode à la nature avec l’invitation faite aux musées de Marseille qui sont en charge de l’exposition muséale. Ainsi, de l’art des jardins à la botanique, nous voilà emportés dans le bruissement des branches entrelacées de Sam Safran, Jean-Antoine Constantin et Joseph Colla, dans la douceur des fleurs de Jacques Le Moyne de Morgues, dans les sous-bois somptueux de Gustave Doré ou dans les cascades tumultueuses de Jean-Honoré Fragonard. Bien sûr, le visiteur trouve les grands noms de l’art moderne avec notamment de superbes dessins consacrés aux portraits de femmes de Picasso, Foujita, Élisabeth Vigée Le Brun, Majorelle, Karl-Schmidt-Rottluff. Le colloque, mis en place depuis 2006, se consacre à l’art des jardins et à la botanique, sous la présidence de Pierre Rosenberg et Monique Mosser, un thème retenu pour les deux années à venir.

Autres temps forts, la remise, le 26 mars, du 13e prix de la fondation d’art contemporain Daniel et Florence Guerlain et le parcours hors les murs qui proposera des visites inédites de cabinets d’art graphique dans plus de vingt musées et institutions dont certains pour la première fois comme les musées de l’Armée, Roybet-Fould, Jean-Jacques Henner… C’est aussi à cette période que le musée des Arts décoratifs inaugurera son exposition “Le dessin sans réserve” avec une sélection de 500 œuvres parmi les 200 000 que compte son fonds. Le Petit Palais a aussi choisi ces dates pour présenter “La Force du dessin, chefs-d’œuvre de la Collection Prat”, connu comme l’un des plus remarquables ensembles au monde de dessins français du XVIIe au XXe siècle, avec une sélection de 183 feuilles de Corot, Watteau, Ingres, Redon, Cézanne… Quant au musée Cognacq Jay, il  rassemble une quarantaine de dessins réalisés par Christelle Téa dans 14 musées et sites de la ville de Paris pour son exposition “Musées dessinés”.

DDessin, un tremplin pour les jeunes artistes

Le salon DDessin, sous la direction d’Ève de Meideros, offre lors de cette 8e édition un parcours sous les verrières de l’atelier Richelieu, et confirme son rôle de tremplin pour les jeunes générations d’artistes. Sur 700 m2, la foire accueille une vingtaine de galeries françaises et étrangères, des projets spécifiques, des solo shows et le coup de cœur DDessin : Samuel N’gabo Zimmer, artiste franco-rwandais, pour qui la nature et les arbres en particulier forment le motif central de son œuvre.

Les adresses

Les adresses

  • Palais Brongniart. Place de la bourse, 2e. http://salondudessin.com
  • Atelier Richelieu. 60, rue Richelieu, 2e. http://ddessinparis.fr
  • Petit Palais. Avenue Winston Churchill, 8e. http://petitpalais.paris.fr
  • MAD. 107, rue Rivoli, 1er. http://madparis.fr
  • Musée Cognacq-Jay. 8, rue Elzevir, 3e. http://museecognaqjay.paris.fr
Par Anne Kerner. Crédits photos : Galerie Marguerite Milin, collection Prat, collection Edgar Degas, Tanguy De Montesson - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale