Exposition

Les Grandes-Serres de Pantin

Du 7 au 23 janvier 2022, l’École des Arts Décoratifs interroge l’inscription du sacré, du spirituel et des religions dans la création contemporaine. Design, sculpture, performances, vidéos, installations, l’exposition « Bureau d’investigation du sacré » investit deux lieux symboliques : l’ancienne Sacristie du Collège des Bernardins, prologue de l’exposition, et la nef des Grandes-Serres de Pantin qui rassemblera plus de trente jeunes artistes aux pratiques variées.

Depuis 2019, des étudiantes et enseignantes de l’École des Arts Décoratifs, penseureuses et artistes invité.e.s interrogent l’inscription du sacré, du spirituel et des religions dans la création contemporaine. Croisant des approches artistique, anthropologique, littéraire, économique, il.elle.s ont exploré ensemble les territoires désarticulés du sacré dans le cadre de la Chaire La jeune Création & le Sacré, initiée par la Fondation d’entreprise Ag2R LA MONDIALE pour la Vitalité artistique. L’exposition « Bureau d’investigation du sacré », imaginée par la curatrice Jeanne Mercier, invite à remonter le fil de ces années de recherches, de productions et de création, à travers un parcours conçu comme une procession au sein de deux sites symboliques : l’ancienne Sacristie du Collège des Bernardins et la nef des Grandes-Serres de Pantin. Objets, performances, installations, vidéos : les œuvres présentées ont toutes en commun d’agir comme des révélateurs pour penser d’autres formes, usages et iconographies liées au sacré. On y voit émerger différentes strates de l’Histoire, des contre-récits aussi complémentaires que contradictoires, portés par des civilisations réelles ou par de nouveaux corps ou des spiritualités alternatives. L’ancienne Sacristie du Collège des Bernardins constitue le prologue de l’exposition avec une monographie de Rémi Coignec : « Les ombres méridiennes ». Pensée comme une déambulation d’Est en Ouest calquée sur le cycle du soleil, elle invite le spectateur à un premier arrimage pour observer ce qu’il reste lorsque disparaît le vivant. En écho, la cathédrale industrielle des Grandes-Serres (anciennes usines Pouchard) accueille une exposition collective de plus de trente jeunes artistes aux pratiques variées : scénographie, design, vêtement, vidéo, performance, sculpture ou installations…. Aux élèves et diplômé.e.s de l’École des Arts Décoratifs se joignent des résident.e.s du lieu , membres de l’association Diamètre 15. Le parcours chorégraphie se déroule en sept actes, à la rencontre des instruments et des corps qui guideront le spectateur jusqu’aux éléments fondateurs de la terre et aux propositions collectives et ritualisées. Le « Bureau d’investigation du sacré » est le témoin de son époque et d’une génération d’artistes qui n’envisage plus l’effondrisme comme une fatalité mais comme un lien pour penser la fin d’un monde. Et qui, pour construire le suivant, revendique de « cosmiser » la pensée et la terre et dessiner un nouvel horizon aux spiritualités diverses et aux nouvelles formes de solidarité.

Informations Pratiques :

Exposition du vendredi 14 au dimanche 23 janvier 2022, Horaires : 14h – 20h le vendredi et 11h-20h les samedi et dimanche, Vernissage : jeudi 13 janvier de 18h30 à 21h30, Accès sur inscription obligatoire et présentation du pass sanitaire

L’exposition présente les œuvres de Meris Angioletti, Juliette Ayrault, Camille Benarab-Lopez, Maty Biayenda, Hoël Blanchard, Marianne Blanco, Sixtine Bone, Tuana Bouvard, Léonore Camus-Govoroff, Gabriel Carvalhana, Roméo Ciavaldini, Rémi Coignec, Bianca Dacosta, Esther Denis, Luna Duchaufour -Lawrance, Kelly Eng, Louise Fauroux, Marion Flament, Alexis Foiny, Jérôme Girard, Zélie Jalbert, Ariane Jouhaud, Xavier Kouoi, Aziliz Le Bescond, Alice Lejeune, François-Alexandre Monfort, Merveille Ngeyitadila-Fukiakanda, Marie Piplard, Hervé Robbe, Alexis Roux, Brieuc Schieb, Hugo Servanin, Southway Studio, Anna Ternon, Emma Tholot, Joséphine Topolanski, Baptiste Verrey, Clémence Vétillard et Jeanne Vicerial.

Les Grandes-Serres de Pantin

1 rue du Cheval blanc, 93500 Pantin
Voir l’itinéraire
Par Communiqué de presse - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale