Tendance

Laïa Un voyage gustatif en Méditerranée

Au fond de la cour de l’ex-distillerie Cusenier, réhabilitée sous le nom de Deskopolitan – grand complexe à l’architecture graphique et brute de béton s’articule autour d’îlots de verdure, avec un boutique-hôtel, des espaces de coworking, une salle de sport, une crèche, une conciergerie, un barbie – se cache le restaurant Laïa. Un lieu un peu déroutant de prime abord (la lumière est tellement basse, au dîner, que certains clients utilisent la torche de leur smartphone, pour lire la carte), mais pourquoi pas : côté déco, le designer Alexandre Neimann, associé à l’architecte Lucille Burreau, a désurbanisé et humanisé ce vaste restaurant genre loft, avec un parterre de tomettes d’Algarve pour la salle à manger, des azulejos ibériques en cuisine, des tables aux plateaux vert marbré, des luminaires dorés suspendus aux plafonds et, bien entendu, une large vue sur les cuisines avec un coin réservé au grill Robata à la japonaise où sont cuits à la braise légumes, viandes et poissons. Quand il fait beau, on peut même s’installer dans la cour jardin… dans une ambiance sûrement moins bruyante que la salle à manger, où une (bonne) playlist rend hommage aux années 80 et 90. En cuisine Marco Bernardo et son équipe mitonnent une bistronomie inspirée par le pourtour méditerranéen, sur une carte ponctuée de pictogrammes signalant les plats végétariens, vegan ou sans gluten, histoire de montrer que la maison est bien dans le coup. Nous avons ainsi goûté un agréable crudo de daurade safranée et vitelotte (11 €), puis des tortellis d’osso-buco et safran (15 €) goûteux mais un peu secs (on aurait aimé avoir plus de sauce du fameux osso-buco pour donner du moelleux à l’ensemble), ou encore une paella à l’encre de seiche (19 €), que l’on espérait être un “arroz negro” revisité, mais qui faisait plutôt penser à un risotto à l’encre, ou à des arancinis déstructurés. Agréable baba au limoncello (9 €) en dessert, et intéressant menu-découverte à 35 € pour deux entrées et une robata à partager, plus un plat et un dessert. Formule à 16 € et menu à 22 € au déjeuner.

De 12 h à 14 h et de 19 h à 21 h 30
 Fermé dimanche et lundi
 Prix moyen : 40 €.

P

Laïa

226, boulevard Voltaire, 75001, Paris Tel : 09 75 65 27 21 www.laia-restaurant.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale