Tendance

Les Tables de la mer de cet Hiver

Alors que les Bars à Huîtres Marais et Ternes ont été reconvertis en pizzerias, d’autres se lancent pourtant dans le registre des bars de la mer. Revue de détail des nouveaux spots où aller taquiner coquillages et crustacés !

Nouveau look et nouveau nom pour le Comptoir des Mers rebaptisé Seafood Restaurant, avec en prime l’arrivée du Top Chef 2015 Jérémy Moscovici aux fourneaux. Un grand bar dégustation, quelques tables autour. Une adresse idéale pour se régaler d’huîtres ultra-fraîches… et aussi d’excellents sushis ou de beaux poissons du jour parfaitement cuisinés, comme cette énorme sole de Trouville de 750 gr, qui pouvait facilement combler deux appétits… Après Dinard, l’Oyster Club ouvre son premier spot parisien dans le Marais. La maison aux airs de cabane de pêcheur reçoit chaque matin, en direct des criées bretonnes, huîtres de Cancale, poulpes du Guilvinec, praires d’Erquy, homards de Chausey ou saint-jacques (de plongée) de Saint-Malo, proposés sur une grande ardoise en mode tapas. Tout est maison, y compris le saumon, fumé sur place. Carte des vins, bio ou nature. Parfait pour un apéro dînatoire iodé entre amis… Après quatre ans de travaux, Le Lutetia fait un retour remarqué. Au cœur de sa belle brasserie, le nouveau Sea Bar enchante déjà tout Paris : une excellente idée de Gérald Passédat, chef trois étoiles Michelin, en tandem avec Patrick Charvet. On s’installe donc sans hésiter au magnifique bar en marbre, pour apprécier l’exceptionnel menu en sept assiettes à 85 € servi au dîner, avec de succulentes spécialités 100 % marines, comme les huîtres fumées au garum, les langoustines cuites à table sur un galet brûlant, ou les poissons de roche, jus intense. Tout ce qu’il faut pour un repas inoubliable ! On peut aussi commander de belles huîtres, coquillages et crustacés à l’unité, pour composer un magnifique plateau, préparé sous vos yeux par l’écailler installé au centre du bar… Déjà à la tête des restaurants Tous et Ensemble, Mathieu Darmont vient d’ouvrir Joysters, un micro-bistrot marin où il ne sert que des plats ne demandant pas de cuisson : huîtres, tarama, bulots mayo et rolls de saumon gravlax assurent bien. Si la déco, façon loft un peu destroy, peut surprendre, rien n’empêche les amateurs de venir apprécier ces bons produits tarifés avec mesure, que l’on arrose de l’un des petits crus de la maison. Parfait pour une pause marine décontractée.

Seafood Restaurant – 1, rue de Turenne. Tél. 09 86 61 30 33.
Oyster Club – 15, rue de Jouy Tél. 07 82 76 25 16.
Le Sea Bar Au Lutetia – 45, boulevard Raspail. Tél. 01 49 54 46 92.
Joysters – 7, rue Cadet, Paris. Tél. 01 73 71 49 19.

Par Manuel Mariani et David Richard. Photos : Divinemenciel (Joyster) - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale