Tendance

Une nuit chez Mondaine

Elle est mystérieuse et sauvage. Elle ne rentre dans aucune case, ne répond à aucune définition. Elle dédaigne les invitations, n’apparaît jamais à la demande, adore se faire désirer. Mythique, c’est le mot qui s’impose. Pourtant, elle existe bel et bien. Et ce soir, elle vous donne rendez-vous chez Mondaine. Elle, c’est l’essence de la nuit parisienne. Résister est inutile.

Mondaine

23 Rue de Ponthieu, Paris 8e Tel : +33 (0)1 53 75 31 00 mondaine-depariso.com/
Voir l’itinéraire

UNE NUIT CHEZ MONDAINE

Mondaine est une expérience hors du commun, affranchie des règles et des conventions. Une soirée très privée, tout droit sortie des années 70, où flotte un indéfinissable parfum sulfureux et arty. Comme un monde parallèle tellement sophistiqué que la réalité, vaincue, préfère prendre la tangente.

On y croiserait sans sourciller Serge Gainsbourg, Grace Jones ou Yves Saint-Laurent. Aussi n’est-on pas surpris d’y rencontrer, en chair et en os, d’autres personnages larger than life, résidents permanents de cet extraordinaire appartement, qui seront nos guides au fil de la nuit.

Qui joue un rôle, qui est simple spectateur, dans ce néo-cabaret parisien immersif et joyeusement déjanté ? La frontière s’efface vite et l’on se prête au jeu avec délectation : chez Mondaine, le réel et la fiction forment une parfaite émulsion.

QG DE FÊTE

Pousser la porte de Mondaine, c’est pénétrer dans un temple du luxe inédit, un lieu étrangement familier … et familièrement étrange. Mis en musique par la talentueuse Daphné Desjeux, cet appartement XXL aux lumières tamisées a été imaginé comme la luxueuse garçonnière d’un parisien amateur d’art et de fêtes, délicieusement chic et superbement décadent.

« J’ai cherché à insuffler dans la décoration mon amour pour le pas de côté, la petite déglingue, l’effervescence de la nuit, comme si notre vie se jouait ce soir-là. »

Égrenés sur deux étages, propices à la déambulation, les pièces et recoins déploient leurs ambiances singulières au fil de la nuit. Le Fumoir, la Chambre, le Bar, les Alcôves et Baldaquins, la Bibliothèque, chaque lieu est prétexte à des rencontres inattendues et à des moments suspendus.

ARCHI & DECO

« J’ai imaginé le décor de Mondaine comme un fantasme… Celui d’une belle bourgeoise, adepte du grand monde, qui organise des réceptions mémorables pour des amis de choix, aux côtés du magnifique Yves Saint-Laurent, de l’indomptable Serge Gainsbourg et d’autres personnages emblématiques. J’ai voulu créer ici un lieu chaleureux, habité et multiple, qui invite à ne plus vouloir savoir l’heure qu’il est.

Tout ici est rond, comme une illustration de l’ivresse qui gomme et adouci nos perceptions. Le décor en est le reflet : le galbe des luminaires, les formes courbées des moquettes moelleuses aux motifs moirés et pavots, respectivement vus chez Yves-Saint Laurent et Serge Gainsbourg.

Tout est courbe également dans les assises et les banquettes. La chaise « cœur » est inspirée du dos de la robe vertigineuse de Mirelle Darc dans « Le Grand Blond avec une chaussure noire ». Enfin, la rondeur s’illustre aussi dans la fresque du miroir de l’escalier où s’entremêlent seins, bouches et fesses, comme une projection suggérée d’une décadence chic.

Les détails participent à inviter une atmosphère domestique. En témoignent, les 180 cadres qui tapissent les murs, les miroirs biseautés sur le bar, velours cossu sur les banquettes, coton floral pour les abat-jours, léopard sombre sur les tabourets ; mais aussi des lits à baldaquin, et de nombreux objets anciens lovés dans les bibliothèques…

J’ai cherché le sexy sans le vulgaire, l’ivresse sans l’ébriété, le chic sans le too much. »

Daphné Desjeux

NOURRITURES SEXY

Chez Mondaine, la gourmandise aussi joue la transgression. Les produits les plus nobles, du homard au caviar, se prêtent au partage, le luxe se déguste en mode festif et régressif. On retrouve aussi le plaisir de plats simples et réconfortants à partager, exécutés à la perfection – Carpaccio de Saint-Jacques, caviar; filet de bœuf, sauce café de Paris, belle sole meunière à partager…

Les amateurs de grands crus trouveront de quoi assouvir leurs plus folles envies, tandis que la carte des cocktails, hommage aux boissons iconiques des nuits parisiennes, est servie par une équipe du bar maîtrisant parfaitement l’art de la mixologie… et du spectacle.

La nuit parisienne vient de se trouver un nom : Mondaine.

LOVE ON THE BEAT

Que serait Mondaine sans musique ?

La véritable star du lieu, c’est elle. Servie par des musiciens live exceptionnels, elle incite crescendo au lâcher prise. Le ton est donné dès l’entrée, où le batteur accueille les hôtes du soir au son d’un set envoûtant. Nomades, les autres membres du groupe évoluent librement dans l’espace. Lorsqu’ils jouent ensemble, c’est tout Mondaine qui retient son souffle, plongée dans l’irrésistible ambiance de musiques adorées vécues avec une nouvelle intensité.

Par - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale