Tables étrangères

116 Pages, le nouveau chapitre gastronomique De Ryuji Teshima

Fort du succès de son restaurant gastronomique simplement baptisé Pages (qui vient d’être récompensé d’une étoile bien méritée par le guide Michelin), Ryuji Teshima a, tout à côté, récemment ouvert un joli izakaya. Il s’agit d’une version japonaise du bar à tapas andalou où l’on peut déguster une ribambelle de plats servis en mini- portions. Si l’assiette est d’inspiration nippone, le cadre s’inscrit, lui, parfaitement dans la tendance parisienne du moment, avec sa façade bleu-gris, ses murs en béton soigneusement défraichis, ses tables en bois naturel, ses chaises d’écolier en bois moulé et son sol brut en béton ciré. Ce souci d’esthétisme a même été appliqué jusque dans le choix de la vaisselle, puisque les assiettes minimalistes en argile ont été fabriquées par la créatrice Mami Kanno avec différentes terres sourcées dans toute la France. Mais il n’y a pas que les assiettes qui assurent, le dépaysement étant également au rendez-vous du côté de leur contenu, à l’image du tataki de bonite (8 €), des supions grillés (8 €) ou encore du carpaccio de bœuf ozaki (12 €), que l’on arrose de vins naturels (pour une fois) bien choisis et servis aussi au verre, ou de l’une des nombreuses bières artisanales. Au déjeuner, l’adresse est déjà prise d’assaut par les “urban workers” du quartier séduits par l’originalité du concept, et, surtout, par les formules bento ou wagyu burger toutes deux facturées 15 €. Service rapide, mais sympathique !

De midi à 14 h 30 et de 19 h à 22 h 45
Fermé samedi et dimanche
Prix moyen : 25 €

P

116 Pages

2 Rue Auguste Vacquerie, 75016, Paris Tel : 01 47 20 10 45 www.116pages.fr
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale