Tendance

L’Ambassade d’Auvergne

Fondée en 1966 par Jo Petrucci, cette ambassade est vite devenue le temple de la cuisine auvergnate à Paris. Et ce n’est pas sa fille Françoise qui préside aujourd’hui aux destinées de la maison, qui va y changer quoi que ce soit. Tant mieux, car la rustique salle à manger du rez-de-chaussée ne manque pas de caractère avec ses murs blancs talochés, ses poutres patinées où sont suspendus d’énormes jambons de coche, ses tables bien dressées et celle d’hôte d’une douzaine de personnes en bois épais tout au fond. À l’étage, c’est un peu plus pimpant et coloré : à vous de choisir ! Mais quelle que soit votre décision, le programme est le même : le meilleur et le plus authentique de la cuisine du terroir auvergnat. Nous avons opté pour l’épatant et économique menu “Que régional” à 33 €. Après l’incontournable salade tiède de lentilles vertes du Puy, impossible de passer à côté de l’exquis aligot, grande spécialité de l’Aubrac, à base de pomme de terre et de tome blanche que le garçon vient faire “filer” à votre table, et qui était accompagnée d’une remarquable saucisse de Parlan. Il nous restait assez d’appétit pour venir à bout du trio de crèmes aux parfums d’Auvergne. Au cœur de l’hiver, on reviendra pour festoyer autour de la généreuse potée maison ! Les hommes d’affaire s’y retrouvent pour des déjeuners arrosés de chanturgue, d’entraygues, de saint-pourçain ou autres bons vins d’Auvergne. Les étrangers sont aux anges, heureux de déguster une cuisine aussi authentique.

De 12 h à 14 h et de 19 h 30 à 22 h
Ouvert tous les jours
Prix moyen : 40 €

P

L’Ambassade d’Auvergne

22, rue du Grenier-Saint-Lazare 75003 Paris Tel : 01 42 72 31 22 www.ambassade-auvergne.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale