Mode

Dior

Maria Grazia Chiuri continue d’écrire le grand ouvrage qu’elle a décidé de consacrer aux femmes et à leur image, à leur présence dans la société. Ce dernier défilé se présente en un salon de réception aux murs recouverts de tableaux du XVe siècle à nos jours, infantes, duchesses, courtisanes, le tout organisé pour créer le contraste propice à la réflexion. Si les tableaux nous ramenaient vers le passé, Maria Grazia Chiuri, elle, attaqua très fort avec un défilé “nouvelle ère”. Dès le premier passage, une combinaison noire intégrant un circuit régulateur de température, en dessins blancs quasi morphologiques ! Le défilé explore une mode plus contemporaine, sans pour autant acter une cassure avec le fondateur. Les corps d’aujourd’hui sont différents et réclament d’autres procédés. En 2022 la veste Bar est technologique, les rembourrages aux hanches sont en cuir, à l’extérieur, comme une protection. Des pièces ont été travaillées avec D-air lab, spécialiste des accessoires de motards, ce qui donne ces bodys high-tech quadrillés d’air bag, ces protections dorsales… Des gants de motards accompagnent les tenues habillées et les trenchs sont soutenus par des ceintures corsets. Une “ère nouvelle” certes, qui n’oublie ni le beau classique des robes du soir, ni une mini-jupe, une d’accord, mais elle fait partie du récit !

https://www.dior.com/fr_fr

Par Vivianne Blassel - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale