Bistrot

Marcore : deux (bons) restos en un

Après cinq années passées à la tête de Bouillon, table bistronomique à succès du 9e, les Biterrois Marc Favier et Aurélie Alary, en couple à la ville comme au travail, remettent le couvert. Lui aux fourneaux, et elle en salle, ils ont créé Marcore en lieu et place de l’ancien Versance, entre les Grands Boulevards et la place de la Bourse dans le 2e. Cette “maison de cuisine” installée sur deux étages accueille ses hôtes avec beaucoup de chaleur et de générosité, à la table bistronomique du rez-de-chaussée ou au restaurant gastronomique au premier étage. Deux espaces distincts, imprégnés de la même ambiance raffinée, avec ses lumières tamisées, ses vitraux d’époque, sa verrerie de chez Zalto, son argenterie Christofle et ses assiettes en porcelaine de chez Martine Mikaeloff. Du beau et du bon dans l’assiette, Marc Favier ayant officié aux côtés de très grands chefs, comme Pierre Augé (le père), Jean-François Piège ou encore Frédéric Anton. Nous avons choisi de tester la carte bistronomique aux formules à prix sages : 28 € et 36 € au déjeuner, 36 € et 45 € le soir. Bien vu, également, le sourcing auprès de primeurs, bouchers, boulangers réputés. Le menu-carte du jour proposait un bel œuf frit/girolles/citron confit/jus de viande (12 €), puis un très original paleron de veau cuit au bouillon/poudre de pain-verveine/céleri maraîcher en croûte de sel/jus de veau (24 €) et enfin une dépaysante tarte sablée-amandes aux figues rôties/glace feuille de figuier/brisures de nougatine aux pignons de pin, une jolie création du chef pâtissier Pierre Usandisaga. Cela nous a donné envie de revenir tester “L’étage” et sa cuisine gastronomique.

De 12 h à 14 h et de 19 h 30 à 22 h 30
Fermé samedi midi et dimanche
Prix moyen : 45 €

P

Marcore

1, rue des Panoramas, 75002, Paris Tel : 01 45 08 00 08 www.marcore-paris.com
Voir l’itinéraire
Par Manuel Mariani et David Richard. Photos : Pierre Lucet Penato - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale