Bistrot

Miura revisite la carte de la bistronomie

C’était autrefois le Graindorge de Bernard Broux, seul restaurant parisien voué à la cuisine des Flandres, avec en prime sa carte de bières époustouflantes. Mais c’était avant que la maison ne soit reprise par Nicolas Aujay, jeune et brillant cuisinier de 33 ans, et ancien chef du Citrus Etoile de Gilles Epié. La déco, autrefois un peu tristounette, a été revue dans un registre clair et pimpant, avec des murs beige rehaussés de quelques tableaux colorés et d’appliques en laiton, un joli parquet de bois, tout comme les tables, et des sièges et banquettes en velours vert émeraude ou beige : zen, sympa, dans un esprit Art déco. Une jolie maison donc, où Nicolas Aujay mitonne une cuisine néo-classique très aboutie, qui montre que ce jeune chef maîtrise ses gammes sur le bout des doigts, qu’il ne se prive pas de revisiter pour les mettre au goût du jour, sans pour autant verser dans un registre bistronomique facile et fait de bric et de broc comme c’est trop souvent le cas. Son unique menu carte à seulement 44 € propose, par exemple, d’impeccables sardines fumées à la japonaise déclinées dans une version sushi, agrémentées de céréales méditerranéennes et boostées par une vinaigrette à la harissa : une composition originale qui nous a régalé ! Place ensuite à des saint-jacques à la plancha, servies avec de la moelle de bœuf grillée, une mousseline de cerfeuil tubéreux et un jus de poulet rôti : un très joli plat “terre et mer”. Quant à la tatin poire-châtaigne, crème d’amande et tonka, glace vanille de Tahiti, elle ravira les palais sucrés avec une conclusion toute en douceur. Avec en prime un service charmant, Miura est l’un des meilleurs rapports qualité-prix du moment à Paris, qu’on se le dise ! Formule déjeuner à 28 €, très performante elle aussi.

De 12 h 15 à 14 h 15 et de 19 h 15 à 22 h
Fermé samedi et dimanche
Prix moyen : 44 €

P

Miura

15, rue de l'Arc de Triomphe, 75017, Paris Tel : 01 47 54 00 28 restaurantmiura.com
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale