Tendance

Terra, une adresse pour les bons vivants

Ce restaurant, c’est l’histoire de deux amis d’enfance originaires de Trouville-sur-Mer, Alexandre Marie qui a baigné dans la restauration et Robin Stucki déjà à la tête du bar à vins Chez Nous (dans le 6e). Ils ont décidé de s’associer afin d’ouvrir Terra, un restaurant atypique voué au partage. Ils ont transformé un ancien atelier de confection sous verrière du Haut-Marais en un lieu original à l’atmosphère contemporaine, conjuguant des matières brutes telles que le bois, le métal et le végétal. La maison est belle et même chaleureuse, avec ses tables en métal noir martelé, sa cuisine ouverte et, tout au fond, un mur d’étagères chargées de bouteilles derrière lequel se cache un salon privé pouvant accueillir jusqu’à 18 convives. Dans la cuisine largement ouverte sur la salle, le chef Jean His (qui a fait ses armes au Saint-Pierre à Singapour puis à la Grande Maison époque Joël Robuchon à Bordeaux), efficacement secondé par la jeune Léa Guetta (Frenchie, le Galopin), officie. Tous les mois, le chef imagine une carte créative exclusivement élaborée à partir de produits du marché. Le soir de notre venue, la carte affichait, entre autres entrées, un œuf parfait, Bellota, topinambour et parmesan (14 €), un original poulpe de Galice grillé, chou-fleur et riz sauvage (14 €). Pour le plat de résistance, les convives de la table doivent accorder leurs violons : ici, les propositions du moment sont de belles pièces de viande ou de poisson pour deux ou trois personnes. Nous n’avons pas regretté une seule seconde d’être tombés le jour d’arrivage de cette généreuse sole de l’Île d’Yeu d’un peu plus d’un kilo servie avec d’impeccables petits légumes confits et un beurre blanc au nori (87 €). Bons desserts également, à l’image de la dacquoise coco, ananas victoria et espuma piña colada (9 €).

De 19 h à 23 h
Fermé dimanche et lundi
Prix moyen : 60 €

P

Terra

21 rue des Gravilliers, 75003, Paris Tel : 01 45 30 02 58 www.terraparis.fr
Voir l’itinéraire
Par David Richard et Manuel Mariani. Photos : Hemblem Community Management / David Foessel - Architecture JMCA. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale