sport

Neoness, un nouveau club à la BNF

Le sport et l’amitié unissent les deux fondatrices des salles de sport Neoness, Marie-Anne Teissier et Céline Wisselink qui se sont rencontrés lorsqu’elles travaillaient pour l’UCPA. Elles lancent leur concept en 2008 et qui ne cesse de se développer, aujourd’hui elles sont à la tête de 29 clubs à Paris et à Lyon. Preuve en est avec leur dernière ouverture avec le club BNF, à tout juste 100 mètres de la Bibliothèque François Mitterrant. Dans cet ancien magasin de jouet au premier étage d’un bâtiment entièrement vitré, elles ont aménagé des espaces dédiés à tous : débutants ou confirmés. Sur les 1 640 m2, elles innovent avec un espace de renforcement musculaire de 540m2 avec 3 zones d’entraînement permettant aux débutants de prendre la main, aux intermédiaires de se sentir bien et aux initiés de perfectionner leur technique. Et aussi un Booty Club, où sont rassemblés toutes les machines pour avoir des fesses d’acier ou des cuisses fuselées. Quant à l’espace Cardio, il régroupe 76 machines haute de gamme comme des vélos elliptique, des rameurs, des tapis de course. On s’y entraîne face aux baies vitrées qui permettent de voir l’extérieur sans être vu des passants… le club est en hauteur pas à ras de rue. Lumineux, chaleureux, le club privilégie le sport avant tout et pour tous. Ici, pas de glace où admirer ses gros muscles, d’écrans de télévision… mais des coachs pour vous guider, voire pour demander un suivi personnaliser. En plus de l’accès en libre service, de nombreux cours collectifs sont proposés dans une salle qui selon la discipline choisie change d’ambiance : lumière disco pour les cours de cardio, bleutée et relaxante pour ceux de yoga ou de Pilates. Ici, dans ce tout nouveau club Neoness de la BNF, le coin vestiaires et douches a été soigné, plus spacieux que dans les autres Neoness, il met en avant le confort. Selon les abonnements, on peut y obtenir une serviette propre à chaque séance, louer un casier à l’année. Neoness a même prévu une boisson énergisante maison… Le graffeur Bishop Parigo a apporté sa touche en concevant une immense fresque colorée pour se donner l’envie de pédaler ou de ramer plus fort en l’admirant.

Neoness BNF

123, avenue de France, 13e www.neoness.fr/
Voir l’itinéraire
Par Dominique Millérioux - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale