Décoration

Paris Déco Off a la fibre verte

Pour sa onzième édition, Paris Déco Off explore des pistes inédites et tente de dessiner une décoration qui allie éthique, esthétique et excellence. Il est rejoint par un nouveau rendez-vous, Paris Déco Home, afin de proposer une offre décorative globale.

Les enjeux planétaires sont tels que la décoration doit réfléchir aux moyens de rendre sa filière vertueuse, en terme d’écologie, de durabilité, d’éthique. Les 117 maisons participant à Paris Déco Off, porte-drapeaux d’une haute facture parfois séculaire dans le domaine du tissu, de la passementerie, du papier-peint, n’ont pas attendu le déluge pour privilégier les matières et processus de fabrication propres. Elles s’impliquent dans la gestion des nouveaux défis en faisant le choix de l’innovation ou celui des fibres écologiques. Le lin par exemple, fer de lance de nombreuses marques, est de plus en plus plébiscité par le consommateur. Il recouvrira cette année 110 des 150 lampes géantes suspendues Rive droite et Rive gauche, réalisées par Master of Linen.

« Toutes les maisons associées à Paris Déco Off sont partantes pour réfléchir à de nouvelles fibres, des matériaux innovants, des techniques de production pionnières. Toutes avancent dans cette direction, à condition que la qualité et l’excellence soient au rendez-vous », commentent Carole Locatelli et Hughes Charuit, chefs d’orchestre de l’événement. « Les étudiants ont aussi été invités à travailler sur ces problématiques, en se servant des métiers de Paris Déco off. Ils présenteront leur vision de l’habitat du futur, connecté, éco-responsable mais élégant, sous forme de fresques murales exposées sur des panneaux en extérieur. »

La durabilité c’est aussi consommer plus intelligemment, acheter moins mais mieux, investir dans une décoration hybride, qui multiplie les fonctions pour s’adapter à nos modes de vie. Ainsi, le décorateur Olivier Saguez va-t-il scénographier une demi-sphère transparente de 20 m2, à la façon d’un espace 2 en 1, gommant la frontière entre le bureau et la pièce à vivre. La modularité, c’est aussi la possibilité de prolonger sa décoration côté cour et jardin, grâce à des tissus d’extérieur léchés. Ils feront l’objet du concours de vitrines, les éditeurs étant conviés à “faire voler les idées” dans des décorations in et out. On découvrira également leurs collections sur les meubles surdimensionnés réalisés par Ecart International, réinterprétations XXL des créations de deux pionniers français de l’architecture d’intérieur, Adolphe Chanaux et Jean Michel Frank.

D’autres surdimensionnés, réalisés par Jacques Charpentier, Silvera et K三 Concept de M Kenzo Takada (ultime aventure créative du Japonais, chez Missoni Home), célèbreront l’avènement d’un nouveau rendez-vous, dans la continuité de Paris Déco Off, parallèle mais complémentaire puisqu’il touche à tous les autres aspects de la décoration et de l’art de vivre (mobilier, luminaires, arts de la table, tapis, linge et accessoires de maison). Lancé par Carole Locatelli et Hughes Charuit, avec la complicité de Patrick Frey, Paris Déco Home réunit pour sa première édition une trentaine de grandes maisons parmi lesquelles Pinto Paris, Daum, Christofle, Gien, Bernardaud, Lalique, Visavis, Sarah Lavoine, Cinna, Ligne Roset, Serge Lesage, Hamilton Conte. Rayonnant sur quatre arrondissements – 8e, 7e, 6e et 2e – elles ouvrent le périmètre couvert par Paris Déco Off. Point d’orgue de cette première édition, une sphère translucide installée place de la Concorde révèlera une scénographie matchant leurs créations. D’autres animations viendront souligner les synergies entre les deux événements comme le Village Paris Déco Off, aux airs de station de ski, avec ses cabines, télésièges, skis et bâtons décorés des tissus des éditeurs. Un bon air alpin à prendre place des Petits-Pères, place de Fürstemberg (devant la vitrine de Flamant) et sur la terrasse de l’hôtel Montalembert, partenaire de la manifestation, qui mettra au menu du jour, tartiflette et vin chaud.

« Grâce à ces deux rendez-vous, qui professent la même philosophie, Paris va devenir pendant cinq jours la capitale de la décoration haut de gamme », reprennent les organisateurs. « Paris Déco Off perdure depuis onze ans grâce à sa façon conviviale de promouvoir le luxe et les savoir-faire. Paris Déco Home commence tout juste, avec les mêmes ingrédients… Longue vie aux deux ! »

Paris Déco Off et Paris Déco Home
Du 16 au 20 janvier 2020. Nocturne le samedi 18 janvier.
www.paris-deco-off.com et https://paris-deco-home.com

Par Florence Halimi. Photos : Bruno WARION / Jacques Pepion-2015 / - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale