Tendance

Au Camondo, l'art est aussi dans l'assiette

Le musée Nissim de Camondo, près du parc Monceau, ouvre un restaurant en aménageant l’ancienne remise aux voitures et la cour d’écurie de cet hôtel particulier construit au début des années 1900 pour abriter la famille Camondo et sa fabuleuse collection d’objets et œuvres du XVIIIe siècle. Les décoratrices Pauline d’Hoop et Delphine Sauvaget de l’agence Favorite ont conservé les poutres d’acier et les caissons du plafond dans ce lieu d’une hauteur peu commune qu’elles ont traité un peu à la manière d’un jardin d’hiver. En extérieur, la cour est métamorphosée en terrasse végétalisée, isolée du bruit où il fait bon s’attabler pour apprécier la carte à l’esprit bistronomique d’Alexis Le Tadic. Le jeune chef, qui a travaillé auprès d’Alain Ducasse et de Ronan Kervarrec à La Chèvre d’Or, fait cohabiter des plats de tradition revisités avec des saveurs italiennes ou exotiques. Il affectionne les plats généreux qui sentent bon le soleil comme une fregola sarde en risotto ou une paëlla. Avec le tartare de bar, il démontre son sens des assaisonnements justes et suit pour ses dressages les techniques éprouvées du chef Alain Passard qui mettent en avant son goût de l’épure et le refus du geste inutile. Quant aux desserts, Christophe Michalak présente ici une farandole de classiques revus à sa façon ! Tarte yuzu-citron vert, glace montblanc à la châtaigne, paris-brest aux noisettes du Piémont… Formule déjeuner à 30€ et ou 38€.

De 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h10
Fermé le Dimanche soir et le Lundi 
Prix moyen : 70€. 

P

Le Camondo

61 bis, rue de monceau 75008, Paris Tel : 01 45 63 40 40 lecamondo.fr
Voir l’itinéraire
Par David Richard & Manuel Mariani. Photo : Florian Corcos. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale