Interview

De Beers et les femmes : Interview de Grace Lepard

Si De Beers est reconnu comme un des leaders mondiaux du diamant, on connaît moins la femme qui imagine les collections de joaillerie de la maison. Rencontre avec Grace Lepard, l’âme créative de De Beers Jewellers.

Né diamantaire, devenu joaillier, De Beers n’a jamais cessé d’explorer les merveilles que recèle le diamant, cette pierre à la pureté absolue. On doit à De Beers les 4 C, un ensemble de quatre critères permettant de définir les qualités d’un diamant, adoptés depuis par toute la profession. Sa taille (Cut), sa couleur (Color), sa pureté (Clarity) et enfin son poids (Carat) déterminent sa valeur, mais surtout sa rareté. On lui doit également le fameux slogan :  “A diamond is forever”, quatre mots qui marqueront la culture publicitaire et ancreront, dans les esprits, l’idée que le diamant est une promesse d’amour éternel, a fortiori en proie à une certaine rareté. Résultat ? Il devient intimement associé aux rituels de demande en mariage, se montant en bague à l’occasion des fiançailles. Ce n’est qu’en 2001 que De Beers s’érige en maison de joaillerie et ouvre sa première boutique à Londres. Avec les collections Annabel, Talisman, Enchanted Lotus ou encore Adonis Rose, le joaillier décline son savoir-faire artisanal, sublimant avec élégance l’éclat et la brillance hors-norme de la plus précieuse des gemmes. Cet art, couplé à un sens du design contemporain, est orchestré par Grace Lepard, responsable du design chez De Beers Jewellers.

20190416_s02_grace-192.tif
Interview

Quel est votre parcours ?

Après avoir obtenu un diplôme dans le design de bijoux à la Central Saint Martins School à Londres, j’ai rejoint le joaillier Astley Clarke en tant que designer junior. Un peu plus tard, DeBeers Jewellers m’a contactée. En 2019, j’ai eu la chance d’être nommée à la tête du design des créations DeBeers. Je suis chanceuse d’être entourée au quotidien de magnifiques diamants.

Quelle image aviez-vous de la maison De Beers avant d’y travailler ?

Une superpuissance diamantaire car, d’après ce que j’avais lu, c’était la première entreprise mondiale d’exploration et de production des plus beaux et des meilleurs diamants du monde.

Et qu’y avez-vous découvert ?

Au fil des ans, j’ai appris que cette maison est bien plus que cela ! Outre ses activités de diamantaire et de joaillier, DeBeers aide les communautés locales dans les pays miniers et veille à la protection de l’environnement naturel. En outre, un partenariat avec l’ONU Femmes a été mis en place afin de soutenir toutes les femmes dans les pays producteurs de diamants.

Quelles sont les plus belles pierres sur lesquelles vous avez eu la chance de travailler ?

À mon arrivée chez DeBeers, j’ai travaillé sur une demande sur mesure impliquant un diamant de couleur vert fancy. Sa couleur et sa taille étaient absolument époustouflantes, dégageant une énergie incroyable ! Je m’en souviens encore car je n’ai rien vu de tel depuis, ce qui, dans mon esprit, renforce
la rareté et la préciosité des diamants de couleur naturelle.

Quel est le bijou le plus incroyable que vous ayez imaginé pour De Beers ?

La pièce la plus impressionnante que j’ai conçue fut le collier Vulcan. Inspirée par la coulée de lave, la pièce fut créée à partir de lignes en cascade de diamants bruts et polis de couleurs fancy, se terminant par cinq gouttes de diamant taille poire. La combinaison de diamants bruts et polis est la véritable incarnation de notre ADN.

Quels sont vos projets pour vos futures créations ?

Sans trop en dévoiler, la collection porte sur un thème qui me tient à cœur et qui est pertinent par rapport aux différents événements récents de notre société moderne. Le slogan auquel je me réfère toujours au début de chaque collection de haute joaillerie est : « Comment pouvons-nous insuffler une nouvelle vie au diamant ? ». Ce mantra est particulièrement important pendant la phase de recherche et me pousse à être plus curieuse sur les diamants, leurs origines mystiques et les diverses connotations qui leur sont associées. Pendant cette phase “expérimentale”, j’aime jouer avec les gemmes brutes et polies pour créer de nouvelles combinaisons de textures, mais également de couleurs et de sertissages dans l’espoir de remettre en question les stéréotypes sur la joaillerie en diamant.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Chez De Beers, le diamant est notre muse et nous le considérons comme une œuvre d’art de la nature. C’est pourquoi la plupart de nos collections explorent souvent des thèmes naturels, tout en reflétant le symbolisme mythologique et historique du diamant. De plus, je suis inspirée par sa lumière et sa couleur et par la façon dont elles interagissent entre elles. Notre intention est de célébrer la beauté des diamants et des femmes qui les portent.

Parlez-nous d’Andrew Coxon, le président de De Beers Institute of Diamonds ?

C’est une joie absolue de côtoyer au quotidien Andrew. Il travaille depuis plus de 50ans dans l’industrie et il est comme une encyclopédie vivante du savoir en matière de diamants. Sa passion et son sens de l’émerveillement pour les pierres précieuses sont particulièrement impressionnants !

Qu’est-ce qui vous fascine dans la joaillerie et plus précisément dans les pierres précieuses ?

Je suis vraiment intéressée par les raisons psychologiques et sentimentales qui poussent les gens à porter des bijoux. Pour certains, les bijoux sont l’expression visuelle de leur identité alors que pour d’autres, ils sont un rappel de leurs proches ou de leur famille. En outre, les bijoux marquent souvent le souvenir d’un moment spécial dans la vie d’une personne. Je trouve fascinant les symboliques mythologique, historique et spirituelle qui se cachent derrière chaque pierre précieuse ! Au fil des ans, les diamants ont longtemps été associés à différentes histoires et significations. Avec leur dureté et leur beauté incomparables, ils sont souvent considérés comme des symboles de longévité et, dans mon esprit, cette pierre précieuse est la représentation parfaite pour une bague de fiançailles afin de signifier l’engagement durable d’un couple.

Avez-vous noté une évolution dans la façon dont les femmes portent le diamant ces dernières années ?

Bon nombre de femmes achètent désormais des bijoux pour elles-mêmes – cela représente jusqu’à la moitié des ventes mondiales de bijoux – afin de célébrer leur propre réussite et leur accomplissement personnel. Cette évolution a finalement eu un impact sur ma façon de dessiner les collections qui sont devenues plus audacieuses et plus passionnantes ! Il est essentiel de pouvoir empiler et détacher les bijoux pour les adapter aux différentes occasions et humeurs. C’est le cas par exemple de la collection My First DeBeers, qui comprend plusieurs pièces pouvant être portées seules ou combinées.

Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?

Les deux dernières années chez DeBeers ont été vraiment stimulantes. La création des collections de haute joaillerie précédentes, Diamond Legends et Portraits of Nature, m’a vraiment aidée à me plonger dans l’esthétique clé qui rend DeBeers reconnaissable et unique en tant que marque. Au cours des deux prochaines années, j’espère vraiment développer ma curiosité et explorer de
nouveaux horizons qui célèbrent la beauté de notre muse : le diamant. Cela fait maintenant six ans que je travaille au milieu de magnifiques diamants. Qui sait ce que les six
prochaines années pourront apporter !

Retrouvez les collections De Beers sur leur site internet : www.debeers.fr

Par Fabrice Léonard - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale