Parfums

Napoléon son dernier souvenir olfactif

Napoléon continue de fasciner et de susciter nombre d’initiatives pour faire vivre son image. Le collectionneur Chalençon ouvre son Palais Vivienne pour des spectacles immersifs où Napoléon revient sur scène avec son Grand Chambellan et les femmes de sa vie (Joséphine et Maria Waleska), voir notre article sur le site. De son côté, le nez Jean Kerléo a recréé pour l’Osmothèque de Versailles la fameuse Eau de Cologne de l’empereur Napoléon Ier. Une création certifiée conforme à la formule originale par l’Osmophèque de Versailles, réputé comme le musée des plus grands parfums de l’histoire. Et pour arriver à cette fameuse fragrance, avec laquelle Napoléon aimait se faire masser longuement pour atténuer ses fatigues et apaiser diverses manifestations cutanées, c’est une véritable enquête qui a été menée. Tout débute en 1970, lorsqu’un membre de l’Institut de France et passionné de l’histoire de l’Empereur acquiert des documents lui ayant appartenu. Il y trouve la formule originale de cette eau élaborée en 1819 et décide de confier en 1991 au nez Jean Kerléo. Son odeur ? Fraîche et légère comme toute eau de Cologne, elle est à base d’extraits de plantes aromatiques (romarin,) et d’épices (clou de girofle) que l’on trouvait sur l’île de Sainte-Hélène. Sa différence, une note de cœur fruitée après une bote de tête verte et tonique… Un jus unique et vivifiant disponible en ligne et dans de nombreuses boutiques des Musées Nationaux.

 

Eau de Cologne de l’Empereur Napoléon Ier à Sainte-Helène.
Les Parfums Historiques.

125 ml, 78 € ; 500 ml, 219 €
www.napoleon-cologne.fr

Par La rédaction - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale