Mode

Gaultier haute couture : Hommage à Cardin

Pierre Cardin au premier rang, c’était déjà un indice.

Un indice que le défilé a vite confirmé. Jean Paul Gaultier lui a rendu un vibrant hommage et ce choix est loin d’être étonnant : ce dernier a fait ses classes chez le premier. Souvenirs, souvenirs, un écran aux couleurs changeantes et les motifs psychédéliques signatures des sixties créèrent une ambiance qui, loin de se réfugier dans le passé, ne faisait au contraire que souligner une belle continuité dans la modernité. « Pierre Cardin est une merveille… Il a changé l’histoire de la mode. »

Alors, l’élève ouvre le spectacle avec des robes très graphiques en torsade de tissu noir et blanc portées par des mannequins aux chignons étagés, chers au maître, qu’il fait très vite suivre par ses propres classiques : robe trench-coat déstructurée, gilets et vestes de smoking arborant des franges enroulées et du cuir. L’exercice aurait pu être dangereux dans ce monde de la mode qui ne jure que par la nouveauté, mais, ici, il se passa autre chose, comme une reconnaissance de filiation qui ne pouvait avoir lieu que dans la haute couture justement.

Par Viviane Blassel. Crédit Photos : Jean-Paul Gaultier. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale