Mode Féminine

Saint Laurent, robes courtes et décolletés profonds

Le lieu choisi en dit déjà beaucoup. Il signe presque à l’avance l’esprit de la collection Saint Laurent. En défilant dans cette immense boîte noire, dont le montage a duré plusieurs semaines, dressée sur l’esplanade du Trocadéro, une structure tout en rampe de projecteurs, Anthony Vaccarello traduit l’atmosphère qu’il veut donner à cette collection : celle de la nuit et de la fête. Et celles qui les enchantent : les longues jeunes filles au corps parfait portent des shorts de boxeur en cuir sous des vestes près du corps, constellées de paillettes ou ornées de brandebourgs, robes de dentelles lacérées, décolletés importables par d’autres, juchées sur des boots compensées…

Quelques silhouettes masculines se sont bien glissées ici ou là, smokings de velours, jeans moulants, pour mieux, sans doute, mettre en valeur ce vestiaire plus que féminin, sexy avec ces robes du soir ornées de fleurs cueillies dans les archives de la maison, aux décolletés, là encore très remarqués comme celui semblant avoir été porté par Agnès Sorel en personne ! Du Moyen Âge au XXIe siècle, il a suffi que Saint Laurent défile au Trocadéro !

Par La Rédaction. - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale