Exposition

« Le prince des Orfèves, redécouvrir les classiques » par Buccellati

La Maison Buccellati a le plaisir d'annoncer sa prochaine exposition qui aura lieu à Venise « Le Prince des Orfèvres, Redécouvrir les classiques », une grande exposition rétrospective qui permettra de découvrir son patrimoine, son histoire et son artisanat.

Oficine 800 18 avril au 18 juin 2024

Fondamenta S. Biagio, 800 30133 Venice
Voir l’itinéraire

Cette exposition aura lieu à Venise dans les espaces de l’Oficine 800 isola della Giudecca du 18 avril au 18 juin 2024, créé et produit par Balich Wonder Studio et organisée par Alba Cappellieri pour la sélection de bijoux et d’argenterie, l’exposition retrace plus de 100 ans de création de Buccellati, mettant en valeur la maîtrise et la préciosité du « classique ». « Le Prince des Orfèvres », c’est ainsi que Gabriele d’Annunzio, l’un des écrivains et poètes italiens les plus influents du XXe siècle, décrit Mario Buccellati en 1936, attestant de sa maîtrise dans la création d’objets intemporels, qualifiés par Gabriele d’Annunzio, « de chefs-d’œuvre ». Depuis sa naissance en 1919 jusqu’à nos jours, les créations Buccellati se distinguent par leur capacité à rassembler les dimensions du temps – passé, présent et futur – dans des créations qui expriment le meilleur de l’orfèvrerie traditionnelle, qui utilise des techniques avec une élégance toujours contemporaine. Buccellati, encore aujourd’hui et comme hier, redécouvre la valeur du « classique », entendu comme un goût capable de transcender les frontières temporelles, de conquérir l’éternité à travers la beauté et le savoir-faire. Le thème de l’exposition est donc dédié à la redécouverte des classiques, considérant comme « classiques » tous ces objets qui sont capables, à chaque instant, de transmettre un message universel sentiments de proximité, d’étonnement, d’émerveillement et de passion.

En ce sens, Buccellati vit la tradition comme un moyen de vivre, une matière palpitante, imprégnée de la passion que l’homme a insufflée à ses artefacts au fil du temps. « Les classiques offrent le plaisir de la redécouverte, évoquant des mondes de beauté, d’élégance, d’art et de nature au-delà du temps. Les réinterpréter, c’est réinterpréter les traditions, les matériaux et les formes millénaires avec un regard toujours d’actualité. L’exposition est organisée dans le cadre évocateur de Venise. Les classiques sont un pont jeté entre le passé et le futur et témoignent également d’un style original qui se perpétuera dans le temps à venir », déclare Andrea Buccellati. L’exposition illustre des créations de joaillerie et d’orfèvrerie, des événements marquants et des suggestions qui ont marqué l’histoire de la Maison. Buccellati a choisi d’organiser cet événement important à Venise, qui a a toujours été l’un des symboles les plus célèbres de la tradition de l’or et de la joaillerie. Venise, avec ses aptitudes pour célébrer la préciosité sous de multiples formes, s’avère être le cadre idéal pour accueillir cette rétrospective, inaugurée pour coïncider avec l’ouverture de la Biennale d’Art de Venise, qui partage avec Buccellati les valeurs d’une riche tradition artistique.

L’exposition est divisée en quatre thèmes distincts :

  1. Les « générations » de la famille Buccellati, qui, au fil des années, aujourd’hui et dans le passé, se chargent de guider la direction artistique de la Maison, symboliquement représentée par l’icône du papillon ;
  1. Des « galanteries élégantes et des accessoires précieux en argent et en or » qui incarnent le sens de l’élégance dans le temps ;
  1. Les « chefs-d’œuvre en argent », emblèmes du style Buccellati, connus pour la maîtrise utilisée pour leur donner la forme et les proportions parfaites, grâce à l’utilisation des techniques anciennes de gaufrage et de ciselage ;
  1. Enfin, les « icônes des bijoux Buccellati « présentées comme d’authentiques œuvres d’art, créant un parallèle évocateur avec les mythes classiques.

L’exposition retrace plus de 100 ans  d’histoire et de création en mettant l’accent sur le savoir-faire de ses plus célèbres créations, dont le bracelet de la collection Macri, de son origine conçue par Mario Buccellati jusqu’à son évolution d’Andrea Buccellati, connu pour sa gravure.  Le pendentif en tulle de la dernière collection Mosaico, collection de bijoux de Haute Joaillerie, conçue par Andrea; et enfin les objets en argent inspirés de la nature et des formes organiques.

Par - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale