Restaurants

Ventrus, un restaurant itinérant, une cuisine locavore

On pensait avoir à peu près tout vu dans le registre de la néo-restauration, mais on ne s’attendait pas à découvrir un jour un restaurant éthique et durable, appelé à se déplacer au gré des époques ou des événements. Mais rien à voir avec un food truck ! Ici avec Ventrus, on a un vrai restaurant – de forme ventrue, comme son nom l’indique – d’une centaine de couverts actuellement posé au bord de l’eau, à la croisée du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis, au sein du parc de la Villette, avec un plancher et des murs en bois, éclairé par de grandes baies vitrées, le tout démontable à volonté. Une idée de Guillaume Chupeau, interprétée et mise en scène avec beaucoup de talent par l’architecte François Muracciole. Bien entendu, la maison jour la carte de l’écologie sur toute la ligne. On y cuisine donc locavore avec un sourcing opéré majoritairement en île-de-France, on recycle les déchets, on rationne et on filtre avec pour but ultime de produire sa propre énergie. Tout un programme, qui n’empêche pas les chefs exécutifs, qui alternent avec des guest-chefs, de proposer une courte mais très belle carte présentée sur une ardoise où figurent, par exemple, un suprême de poivron rouge et sardine sumeshi (15 €), des taglioni frais aux tomates confites, moules et bouillon sésame (21 €) ou encore une tarte aux figues, sésame noir et blanc manger (12 €). Au déjeuner, Ventrus propose un menu à 30 €, qui se décline aussi en formule plat, entrée ou dessert à 25 €.

De 12 h à 14 h et de 19 h 30 à 22 h 45 Fermé lundi et mardi Prix moyen : 50 €

Ventrus avec vue

48, quai de la Marne Tel : 09 86 87 18 97 www.ventrus.fr/
Voir l’itinéraire
Par Manuel Mariani, David Richard - Publié le

Vous aimerez sûrement les articles suivants…

Rejoignez-nous sur Instagram Suivre @ParisCapitale